Kazakhstan : 700 membres des forces de sécurité blessés et 18 tués

·1 min de lecture
Dans la nuit de mercredi à jeudi, de violentes émeutes ont éclaté au Kazakhstan, où des émeutiers ont tenté de prendre d’assaut des bâtiments administratifs.
Dans la nuit de mercredi à jeudi, de violentes émeutes ont éclaté au Kazakhstan, où des émeutiers ont tenté de prendre d’assaut des bâtiments administratifs.

De très violentes émeutes ont éclaté au Kazakhstan, dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 janvier. Plusieurs centaines de manifestants ont tenté de prendre d?assaut des bâtiments administratifs. Des troupes russes sont arrivées jeudi au Kazakhstan pour appuyer le pouvoir en place.

Le bilan de ces troubles est lourd : les autorités ont fait état de dizaines de manifestants tués et plus d?un millier de personnes blessées, dont 62 grièvement. Au moins 18 membres des forces de sécurité ont été tués et 748 blessés. Le plus grand pays d?Asie centrale est ébranlé par une contestation qui a éclaté dimanche dans l?ouest après une hausse des prix du gaz, avant de gagner Almaty, où les manifestations ont viré à l?émeute contre le pouvoir.

À LIRE AUSSILe propagandiste en chef de Vladimir Poutine

« C?est une vraie révolution »

Sous la pression de la rue, le président Kassym-Jomart Tokaïev a limogé le gouvernement et concédé une baisse du prix du gaz. « En trois jours littéralement, une révolution s?est produite. C?est une vraie révolution », a estimé l?opposant kazakh Moukhtar Abliazov, réfugié politique en France, auprès de l?Agence France-Presse.

Alors qu?Internet a été coupé, les institutions financières du pays ont suspendu leurs activités, de même que les aéroports d?Almaty, de la capitale Nur-Sultan et des grandes villes d?Aktobe et d?Aktau. Le Kazakhstan, principale économie de la région, comprend une importante minorité russe et revêt une importance économique et gé [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles