Kazakhstan : 12 morts après des explosions dans un dépôt de munitions

·1 min de lecture
Environ 50 employés du ministère des Situations d'urgence ont été blessés au cours de l'opération, a précisé à l'Agence France-Presse un porte-parole des services de secours, Talgat Ouali.
Environ 50 employés du ministère des Situations d'urgence ont été blessés au cours de l'opération, a précisé à l'Agence France-Presse un porte-parole des services de secours, Talgat Ouali.

Le bilan passe à douze morts. Une série de violentes déflagrations, dans un dépôt de munitions au Kazakhstan, a fait des dizaines de blessés, ont annoncé, ce vendredi 27 août 2021, les secours de ce pays d?Asie centrale. Le bilan, à l?origine de neuf morts, a été revu à la hausse après la découverte de trois corps, des pompiers qui aidaient à éteindre l?incendie qui s?était déclaré jeudi soir. Environ 50 employés du ministère des Situations d?urgence ont été blessés au cours de l?opération, a précisé à l?Agence France-Presse un porte-parole des services de secours, Talgat Ouali, tandis que les efforts pour éteindre le feu « se poursuivent ».

Les personnes qui ont péri ? des militaires et des secouristes ? sont en cours d?identification, a ajouté le ministère de cette ex-république soviétique. À travers toute l?ex-URSS, les explosions dans des dépôts d?armes sont fréquentes et souvent causées par des négligences, des conditions de stockages périlleuses ou l?état de délabrement des infrastructures. Par le passé, des militaires ont aussi été soupçonnés de dissimuler des ventes d?armes illégales en faisant exploser ces immenses stocks hérités de la guerre froide.

« L?incendie se poursuit »

Selon le ministère kazakh de la Défense, un incendie s?est d?abord déclenché jeudi soir dans ce dépôt de Jambyl, puis s?est rapidement étendu vers des munitions, entraînant plusieurs détonations. Une vidéo partagée sur Telegram a montré une colonne de fumée s?échappant d?un inc [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles