Kayrros et Copernicus Images permettent de quantifier des fuites mondiales de méthane équivalentes à 1,8 gigatonne d'émissions de CO²

Kayrros annonce une nouvelle technologie pour l'identification des émissions de méthane à l'échelle mondiale et une contribution importante à la lutte contre le changement climatique

Kayrros SAS, une plateforme d'observation des actifs mondiaux de premier plan, annonce aujourd'hui les derniers résultats de sa technologie de suivi, de quantification et d'attribution des émissions mondiales de méthane. Kayrros utilise les données du satellite Sentinel-5 Precursor du programme Copernicus de l'Agence spatiale européenne (ESA) et a construit un modèle de détection et de quantification pour remonter à la source des émissions. Ces résultats uniques et complets le montrent :

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200331005323/fr/

Sample of abnormal methane concentrations (40 ppb above background) detected by Kayrros – analysis over 2019. The size and colour of the circles indicate the size and intensity of the plume detected. The redder the colour, the higher the concentration of the methane plume. Source: Kayrros analysis, contains modified Copernicus data [2019]. (Graphic: Business Wire)

  • Les émissions de méthane peuvent désormais être détectées et quantifiées au niveau des actifs à l'échelle mondiale, ce qui constitue un changement majeur dans la capacité à travailler à la réduction des émissions générées par l'homme.
  • Les données montrent qu'il y a environ 100 événements à fort volume d'émission à tout moment dans le monde. Ensemble, au cours d'une année, ils libèrent 20 mégatonnes de méthane, ce qui équivaut à 1,8 gigatonne de CO2 au cours des vingt premières années.1
  • Grâce à son modèle d'attribution exclusif, Kayrros peut déterminer qu'environ la moitié de cet équivalent CO2 dans les vingt premières années, soit 1 gigatonne, se trouve dans des régions où il y a une industrie lourde comme le pétrole et le gaz, l'extraction du charbon, etc. Cela équivaut au total des émissions annuelles de CO2 de l'Allemagne et de la France réunies.2

Kayrros est un acteur majeur de l'analyse de l'observation de la Terre, capable de combiner une cartographie étendue des ressources, une compréhension sectorielle approfondie et des algorithmes d'apprentissage machine complexes ainsi que des modèles de détection et de quantification afin d'identifier le lien manquant entre les concentrations et les émissions.

"Ce que nous annonçons aujourd'hui est révolutionnaire", déclare Antoine Rostand, PDG de Kayrros. "La combinaison de l'imagerie satellite Sentinel 5-P et de la technologie Kayrros représente une première mondiale dans la capacité de suivre et d'attribuer ces importantes fuites individuelles de méthane. La bonne nouvelle est que la plupart de ces fuites sont d'origine humaine et peuvent facilement être résolues par des actions individuelles des entreprises, des gouvernements et des régulateurs."

Claus Zehner, responsable de la mission Sentinel 5-P à l'ESA, déclare : "Nous sommes ravis de soutenir Kayrros dans son utilisation des données de Sentinel 5-P pour développer de nouveaux outils de surveillance des émissions mondiales de méthane. L'investissement de l'Europe dans la technologie satellitaire est d'autant plus crucial qu'il peut contribuer à la réduction des émissions mondiales et au ralentissement du changement climatique."

Kayrros a présenté sa méthodologie et son approche à la Commission européenne et à sa Direction générale de l'énergie. La prochaine stratégie européenne de réduction des émissions de méthane comprendra une méthodologie de mesure et de quantification du méthane qui s'appuiera sur Copernicus et d'autres données satellitaires pour la détection et la validation. Kayrros reste en dialogue avec la Commission européenne au sujet de ses travaux.

Kayrros a également travaillé avec les scientifiques du LSCE3 sur l'imagerie Sentinel 5-P pour identifier et quantifier des milliers de panaches de méthane importants provenant de diverses sources dans le monde. Thomas Lauvaux du LSCE commente : "A ce jour, seule une poignée de ces grandes sources anthropiques ont été documentées. Étendre cette recherche, comme le fait la technologie Kayrros, constitue un pas important vers l'atténuation des émissions de méthane dans le monde entier, un facteur important du changement climatique, avec le soutien des opérateurs qui disposent désormais des informations nécessaires pour prendre des mesures immédiates."

Antoine Rostand souligne : " L'impact de ces découvertes est énorme, car elles permettent aux entreprises individuelles du secteur de l'énergie d'identifier et de traiter les fuites de méthane dans leurs réseaux. De même, les gouvernements et les régulateurs devraient prendre note que l'accès à des données aussi détaillées sur les émissions modifiera radicalement leur capacité à tenir les émetteurs responsables et à inverser potentiellement la tendance des taux d'émission en constante augmentation."

Cette technologie est désormais à la disposition de l'industrie pour une mise en œuvre immédiate.

À propos de Kayrros

Kayrros est la première plateforme mondiale d'observation des actifs. Exploitant l'imagerie satellitaire et les données non conventionnelles avec l'apprentissage machine, le traitement du langage naturel et les mathématiques avancées, Kayrros offre une surveillance et une mesure ciblées de l'activité énergétique et des ressources naturelles dans le monde entier. Grâce à l'accès à des données sur plus de 200 000 actifs industriels, les clients de Kayrros peuvent observer des actifs individuels ou multiples dans le cadre de flux de travail propriétaires ou multi-clients afin d'analyser les performances industrielles et environnementales pour obtenir les informations nécessaires à la prise de décisions opérationnelles et financières optimales. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.kayrros.com.

1

Une tonne de méthane équivaut à 84 tonnes de CO2 au cours des 20 premières années (Environment Defense Fund).

2

Basé sur la banque de données de la Banque mondiale sur les émissions de CO2 pour 2014 for 2014

3

Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200331005323/fr/

Contacts

Kekst CNC
Elvira Eilert Pignal
elvira.pignal@kekstcnc.com, +33 6 37 23 68 36

Richard Rigby
richard.rigby@kekstcnc.com, +44 7970 767607

Thomas Cooper
thomas.cooper@kekstcnc.com, +44 7983 921719