Kate Winslet : les remarques grossophobes après la sortie de Titanic lui ont fait perdre confiance en elle

·1 min de lecture

On se souvient tous du film de l’année 1997 : Titanic ! Et de ses deux têtes d’affiches : Leonardo DiCaprio et Kate Winslet. Si l’acteur était déjà connu du grand public, Kate Winslet accède à la gloire avec Titanic. Agée de 22 ans seulement à l'époque, l’actrice de 45 ans voit sa vie basculer notamment à cause du regard du public. En effet son physique est au centre de l’attention, et elle est la cible de remarques grossophobes. C’est en tout cas ce que la star de Noces rebelles a laissé entendre ce dimanche 21 février dans les colonnes de The Guardian. "On parlait beaucoup de mon poids pendant ma vingtaine. Et on me demandait de commenter mon propre physique. Après ça, on m'a qualifiée de courageuse et de directe. Non, je ne faisais que me défendre". a-t-elle avoué. Les blagues sont légions à l’époque même à la télévision. Ainsi l’animatrice télé Joan Rivers avait déclaré à son sujet en revenant sur l’une des fameuses scènes du film : "Si elle perdait seulement 2 kilos, Leo aurait pu tenir sur le radeau."

Des commentaires pas très élogieux qui fleurissent dans les médias. "Les journalistes de tabloïds étaient tellement critiques et cruels que ça en devenait presque risible", se rappelle la comédienne. "Ils commentaient ma taille, estimaient mon poids, publiaient des articles sur un supposé régime que je suivais. C'était horrible et bouleversant de lire ça." Sa confiance en elle "détruite", ces critiques représenteront un frein à sa carrière : "Cela a détruit ma confiance. Je (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Gérard Depardieu accusé de « viols » par une jeune actrice : il conteste les faits
Valérie Lemercier "pas drôle" dans Les Visiteurs ? L'actrice évoque le tournage "difficile" du film
PHOTO Laetitia Bléger : la belle déclaration de Miss France 2004 à son compagnon, un athlète de haut niveau
Gérard Depardieu : l'acteur mis en examen pour "viols" et "agressions sexuelles"
Jean Dujardin: quand Brice de Nice se moque d'Olivier Véran et "casse" Internet