Kate et William au mariage de James Middleton : le maire de Bormes-les-Mimosas donne son avis sur le couple royal

·1 min de lecture

Le dimanche 11 septembre, James Middleton, le frère de Kate Middleton, a épousé Alizée Thevenet. Et vu que la famille de la mariée a récemment acquis une propriété à Bormes-les-Mimosas dans le Var, c'est à la mairie de cette commune qu'a eu lieu la cérémonie. Et évidemment, Kate Middleton et le prince William ont fait le déplacement en France pour l'occasion. François Arizzi, le maire du village qui a célébré ce mariage, s'est confié sur cette journée qui s'est déroulée dans la plus grande discrétion dans les colonnes de Nice Matin.

"C’était une cérémonie très sympathique et très familiale, il n’y a pas eu de salamalecs, comme on dit chez nous. Il y avait une cinquantaine de personnes, dont Pippa. Le prince William et Kate étaient là aussi mais ils ne voulaient pas voler la vedette aux mariés, Alizée Thevenet et James Middleton, qui est un garçon très sympathique." , a-t-il déclaré. "Le mariage s’est déroulé à Bormes car la famille d’Alizée a acquis récemment une propriété ici et j’ai donc eu l’honneur d’officier à la mairie pour leur union civile. Tout cela a été organisé dans la plus grande des discrétions, ils sont arrivés en avion à Hyères avant de rejoindre Bormes. J’étais dans le secret mais je ne pouvais rien dire, il y avait un service d’ordre et on avait aussi renforcé la sécurité de notre côté !"

"Les mariés étaient très contents, ils ont pu poser et faire des photos sur le parvis de la mairie, et les deux chiens, qui sont à l’origine de leur rencontre, étaient de la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Nabilla : cette incroyable somme qu'elle gagnerait grâce aux placements de produits
Bilal Hassani dans Danse avec les stars : son compagnon est-il jaloux de son partenaire ? Il répond
Maxime (Koh-Lanta, La Légende) « dégommé » par le tournage : son témoignage choquant
"J'ai voulu m'endormir" : Isabelle Balkany a fait une deuxième tentative de suicide
Christophe Leroy : le chef des dîners clandestins condamné à deux ans de prison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles