Kate, une nouvelle marque française pour concurrencer la Citroën AMI

Kate, une nouvelle marque française pour concurrencer la Citroën AMI-Crédit : Kate
Kate, une nouvelle marque française pour concurrencer la Citroën AMI-Crédit : Kate

Le marché des quadricycles électriques est en pleine ébullition. Derrière la Citroën AMI, qui attire à elle une bonne partie de l’attention, plusieurs petits constructeurs tentent de trouver la formule qui les mènera au succès.

C’est dans ce contexte que Kate, une nouvelle marque française, arrive à son tour sur le marché de la micro-voiture électrique, avec un projet qui semble déjà bien avancé. Certes, son premier modèle n’est pas encore tout à fait prêt, mais il apparaît déjà furtivement sur des images officielles, preuve que le design est plus ou moins figé. Par ailleurs, et contrairement à certains de ses concurrents, Kate s’est déjà doté d’un outil industriel, en rachetant NoSmoke. Cette entreprise, fondée en 2010, fabrique depuis 2014 des répliques de Mini Moke à motorisation électrique, dans une usine située à Cerizay (département des Deux-Sèvres).

Kate aura une approche minimaliste de l’automobile. « Il est temps de redécouvrir le plaisir simple et spontané de conduire, le bonheur de rouler en toute liberté dans un objet de désir design », explique la marque dans son communiqué. Cette démarche empreinte de sobriété s’inscrit dans une volonté de limiter l’impact environnemental de l’entreprise et de ses véhicules. « Nous avons l’intime conviction que les SUV de deux tonnes, thermiques ou même électriques, ne constituent pas le futur de la mobilité du quotidien. La voiture de demain, celle des trajets de tous les jours, sera légère, propre, sobre et ...


Lire la suite sur mobiwisy.fr