Kate Middleton et William aux fourneaux avec leurs enfants : cette adorable photo

·1 min de lecture

Alors que la Grande-Bretagne doit faire face à la pandémie de coronavirus, les membres de la famille royale sont sur tous les fronts. Et n'allez pas croire que les époux Cambridge, qui cherchent activement une nounou, vont profiter de cette période complexe pour lever le pied sur leurs obligations royales. Alors que William et Kate participent régulièrement à des oeuvres caritatives, ils trouvent toujours des moyens de montrer leur soutien et leur gratitude à la légion royale britannique. Si en pleine crise sanitaire, une visite officielle semble un peu compliquée… Ils ont décidé de se mobiliser d'une autre façon : cuisiner pour l’armée.

Ainsi, la famille royale a mis tout le monde derrière les fourneaux, et a lancé un atelier cupcakes. Les princes George et Louis, tout comme la princesse Charlotte, se sont retrouvés avec leurs parents, autour d'un moment de partage pour la légion royale britannique. "Le Duc et la Duchesse de Cambridge et leur famille ont montré leur soutien cette année en préparant des gâteaux au coquelicot ! Ces délicieux gâteaux ont été livrés aux résidents de notre maison de soins de Norfolk", peut-on lire sur l'Instagram officiel de la famille royale.

En juillet dernier Kate Middleton et le prince William ont annoncé qu'ils allaient faire un don important pour lutter contre le coronavirus. Via leur fondation royale, ce sont 1,8 million de livres (soit environ 2 millions d'euros) que le futur roi et la future reine consort ont donné sous forme de subventions (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? François Baroin et Jean-Michel Blanquer sont amis depuis l’école
Jean-Marie Périer et Henri Salvador : la rencontre improbable avec son vrai père
Emmanuel et Brigitte Macron : découvrez le Westminster, l’hôtel où ils se sont mariés
Vincent Cassel aux petits soins pour Monica Bellucci : cette savoureuse anecdote
Johnny Hallyday : la poule aux œufs d’or fait le bonheur de ses héritiers… et des maisons de disque