1 / 7

Kate Middleton, soutien de taille pour le prince William, sans Harry, à Buckingham

C’est une première pour le prince William. A 37 ans, le futur roi d’Angleterre a donné sa première réception officielle, un dîner d’Etat, en son nom au palais de Buckingham, sans la reine ni le prince Charles, qui officient habituellement à sa place. Lundi soir, le prince William a donc accueilli des chefs d’Etat africain, ainsi que le Premier Ministre Boris Johnson, pour célébrer le sommet Africa-UK. Et pour cette première plongée dans le grand bain, le prince William n’a pas pu compter sur la présence de son frère, le prince Harry, puisqu’il s’est retiré de ses fonctions officielles en tant que membre de la famille royale. C’est donc en compagnie de son épouse, Kate Middleton, qu’il a accueilli le président du Nigeria. Seul le prince Edward, plus jeune oncle de William, représentait la famille royale à ses côtés.Pendant ce temps, à des milliers de kilomètres de là, le prince Harry était photographié à sa sortie de l’avion, à l’aéroport international de Vancouver. Sac à l’épaule, bonnet de rigueur et doudoune noire, il serait presque passé incognito. De son côté, Meghan Markle, de retour au Canada depuis plus de dix jours déjà, a été paparazzée promenant ses deux chiens, avec son bébé, Archie, 8 mois, dans son porte-bébé. Le sourire aux lèvres, la duchesse de Sussex semblait plus sereine que jamais, loin des scandales dans les tabloïds, prête à se lancer dans cette vie privée dont elle rêvait tant. Maintenant que le prince Harry l’a retrouvée au Canada, Meghan Markle peut ouvrir un nouveau chapitre dans sa vie.

Kate Middleton, soutien de taille pour le prince William, sans Harry, à Buckingham

C’est une première pour le prince William. A 37 ans, le futur roi d’Angleterre a donné sa première réception officielle, un dîner d’Etat, en son nom au palais de Buckingham, sans la reine ni le prince Charles, qui officient habituellement à sa place. Lundi soir, le prince William a donc accueilli des chefs d’Etat africain, ainsi que le Premier Ministre Boris Johnson, pour célébrer le sommet Africa-UK. Et pour cette première plongée dans le grand bain, le prince William n’a pas pu compter sur la présence de son frère, le prince Harry, puisqu’il s’est retiré de ses fonctions officielles en tant que membre de la famille royale. C’est donc en compagnie de son épouse, Kate Middleton, qu’il a accueilli le président du Nigeria. Seul le prince Edward, plus jeune oncle de William, représentait la famille royale à ses côtés.Pendant ce temps, à des milliers de kilomètres de là, le prince Harry était photographié à sa sortie de l’avion, à l’aéroport international de Vancouver. Sac à l’épaule, bonnet de rigueur et doudoune noire, il serait presque passé incognito. De son côté, Meghan Markle, de retour au Canada depuis plus de dix jours déjà, a été paparazzée promenant ses deux chiens, avec son bébé, Archie, 8 mois, dans son porte-bébé. Le sourire aux lèvres, la duchesse de Sussex semblait plus sereine que jamais, loin des scandales dans les tabloïds, prête à se lancer dans cette vie privée dont elle rêvait tant. Maintenant que le prince Harry l’a retrouvée au Canada, Meghan Markle peut ouvrir un nouveau chapitre dans sa vie.