Kate Middleton seins nus: après le scandale, Closer au tribunal ce mardi

Cinq ans après avoir publié des photos volées de la duchesse de Cambrige, le tabloïd français va répondre à la justice devant le tribunal de Nanterre.

"Shocking!", avaient titré les journaux anglais. La publication en 2012 de photos volées montrant Kate Middleton seins nus avait ulcéré la famille royale et même les tabloïds britanniques. Cinq ans après, le magazine people Closer est jugé mardi à Nanterre pour atteinte à l'intimité de la vie privée.

Coutumier des célébrités et des puissants, moins des têtes couronnées, le tribunal correctionnel de Nanterre a consciencieusement enregistré Kate et son époux William, parties civiles princières, sous leur titre le plus cérémonieux, "Son Altesse Royale". Fans et photographes risquent toutefois d'être déçus: selon une source proche du dossier, Kate et William, deuxième dans l'ordre de succession à la couronne britannique, ne devraient pas assister au procès. 

Kate et William "profondément peinés"

L'affaire remonte à 2012 avec la publication, le 14 septembre dans Closer, de photos volées de la duchesse de Cambridge en maillot de bain et seins nus. Sur les images prises au téléobjectif, le couple princier, parent depuis de deux jeunes enfants, apparaissait en train de prendre un bain de soleil sur la terrasse d'un luxueux domaine du Luberon, le château d'Autet, propriété du vicomte Linley, neveu de la reine d'Angleterre.

"Leur mot d'ordre: vacances j'oublie tout, la grisaille londonienne, et même le maillot de bain resté dans la valise de l'altesse...", s'amusait le magazine, sous le...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages