Kate Middleton : Repos forcé

Récidive pour Kate Middleton, de nouveau en petite forme ce week-end, obligeant William à annuler sa participation à un événement.

La grossesse de Kate s’annonce compliquée. La jeune femme de 30 ans a de nouveau été victime de violentes nausées ce week-end selon UsWeekly.

Si Kate a réussi à éviter l’hospitalisation, le prince William a préféré annuler ses engagements prévus pour la journée de dimanche afin de rester à ses côtés.

« Il est courant que l’Hyperemesis Gravidarium revienne fréquemment au cours de la grossesse », a commenté un porte-parole du St James Palace, confirmant que William avait décidé ne pas assister dimanche à un défilé militaire à Earl’s Court pour soutenir son épouse.

La veille, le Duc de Cambridge avait fait sa première apparition à un évènement public depuis l’annonce de la grossesse de Kate en se rendant au Royal Albert Hall de Londres pour un gala.

À un convive qui lui demandait des nouvelles de sa femme, William avait répondu en riant : « Je ne sais pas pourquoi ils appellent ça des nausées matinales ! Ils devraient appeler ça des nausées de toute la journée et de toute la nuit. Le rétablissement prend du temps mais elle a l’impression que ça va mieux. »

La semaine a été difficile pour le couple royal qui a dû affronter, outre les problèmes de santé de Catherine, l’annonce du décès de l’infirmière de l’hôpital, victime d’un canular de la part de deux animateurs radio australiens. Il est à souhaiter que le reste de sa grossesse se passe plus sereinement.



Retrouvez cet article sur voici.fr


La famille de l'infirmière de Kate Middleton réagit à sa disparition
Les deux animateurs radio qui ont piégé l'infirmière de Kate Middleton ont été suspendus
Les deux animateurs radio qui ont piégés l'infirmière de Kate Middleton ont été suspendus
Kate Middleton : l'infirmière de l’hôpital victime du canular se serait suicidée
En direct des US : Kate Middleton n’est pas la seule à être enceinte…
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.