Kate Middleton et le prince William en visite à Westminster pour une triste occasion

·1 min de lecture

Le 29 avril 2011, le Royaume-Uni et tout le Commonwealth est en émoi. Le prince William, héritier de la Couronne d'Angleterre, épouse la belle Catherine "Kate" Middleton devant les caméras du monde entier (près de 2 milliards de téléspectateurs selon les analystes !) à la célèbre abbaye de Westminster, en plein coeur de Londres. Dans un peu plus d'un mois, les parents de George, Charlotte et Louis célèbreront donc leur dixième anniversaire de mariage. Une date bienvenue pour la famille royale britannique, empêtrée dans le scandale depuis l'interview explosive de Meghan Markle et du prince Harry avec Oprah Winfrey, dans laquelle la duchesse de Sussex révélait avoir été victime de racisme lors de son arrivée dans la famille. Ce mardi 23 mars, Kate et William étaient d'ailleurs en visite à l'abbaye de Westminster. Mais ce n'était malheureusement pas pour les préparatifs de leur anniversaire à venir...

Le bâtiment a en effet été transformé... en centre de vaccination contre la Covid-19 depuis plusieurs semaines. Le Royaume-Uni a mis les bouchées doubles pour vacciner le plus vite possible sa population, avec déjà plus de 28 millions de personnes ayant reçu la première dose (contre à peine plus de 6 millions en France...), transformant de nombreux édifices en centres de vaccination. Le duc et la duchesse de Cambridge ont donc rendu visite aux soignants et aux patients installés au sein de l'abbaye, l'un des centres les plus actifs de la capitale anglaise. Près de 2.000 personnes sont (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Cassandra Jullia (La Villa des coeurs brisés) : sexy en lingerie, elle fait fondre sa communauté
Justin Bieber : le chanteur au coeur d'une polémique pour avoir utilisé des enregistrements "inappropriés"
Nicolas Sarkozy : son petit frère François fait face à un coup dur
"Une sous Céline Dion" : Pourquoi Lara Fabian s'est battue avec cette réputation ?
Procès d'Ernst August de Hanovre : le mari de Caroline de Monaco plaide non coupable