Kate Middleton inquiète : cette "bombe nucléaire" que pourrait lâcher Meghan Markle

  • La sortie du documentaire sur Meghan Markle et Harry fait frémir la couronne

  • Kate Middleton serait d'ailleurs dans le viseur des Sussex

  • Que prépare Meghan Markle ?

C'est une des sorties Netflix les plus attendues de cette année. Dans quelques jours, la plateforme va dévoiler le reportage consacré à Meghan Markle et le prince Harry. Le 1er décembre, la bande-annonce a été dévoilée sur Twitter. Les fans du couple ont pu observer les Sussex dans des moments intimes de leur relation. Mais rapidement, on comprend vite que le documentaire a aussi pour but de régler quelques comptes : "Personne ne voit ce qui se passe à huis clos, je devais faire tout ce que je pouvais pour protéger ma famille", peut-on entendre de la bouche du prince Harry. Suite à cette prise de parole, le visage de Kate Middleton est diffusé. Une photo prise dans l'abbaye de Westminster en 2020 pour la Journée du Commonwealth. Mais que préparent les Sussex contre la princesse de Galles ?

Harry & Meghan. A Netflix Global Event. Coming soon, only on Netflix. pic.twitter.com/ysxaCcESP4

— Netflix (@netflix) December 1, 2022

Selon Bertrand Meyer-Stabley, auteur d'une biographie consacrée à Kate Middleton, l'épouse du prince William redouterait une "potentielle bombe nucléaire" que pourrait lâcher Meghan Markle. "La seule chose que craint l'épouse de William au sujet de sa belle-sœur, c'est ce journal que la duchesse de Sussex a tenu pendant les dix-huit mois de sa présence en Angleterre avant (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Prince Harry : déguisé en Spiderman, il envoie un message fort
Meghan Markle "a la capacité de faire peur aux gens" : nouvelles révélations choc sur la femme du prince Harry
Prince Harry : pourquoi certains de ses amis n'ont pas été invités à son mariage avec Meghan Markle
"Je ne suis pas une banque" : quand le prince Charles ne prenait plus les appels de son fils, le prince Harry
Série Netflix de Meghan et Harry : des entretiens de crise prévus entre Kate, William, et Charles III