Kate Middleton en guerre contre le magazine Tatler : vers des excuses publiques ?

Après les Sussex, c'est au tour des Cambridge de déclarer la guerre aux médias. A la fin du mois de mai, c'est avec stupeur et agacement que Kate Middleton a lu le long portrait que lui a consacré Tatler. Dans celui-ci, le magazine écrivait que l'épouse du prince William semblait "épuisée et piégée" par une charge de travail supplémentaire après le départ de Meghan Markle et du prince Harry, mais aussi qu'elle était devenue "dangereusement mince, comme la princesse Diana à une époque", qu'elle vivait mal le fait d'être éloignée de ses enfants et d'autres confidences intimes sur sa mère. Peu après la publication, Kate Middleton est entrée en guerre contre Tatler, affirmant que l'article contenait "un bon nombre d'inexactitudes et de fausses déclarations" et demandant son retrait immédiat. "Blessée et bouleversée" par son portrait, la duchesse de Cambridge par le biais du palais de Kensington a envoyé une lettre légale au magazine, qui "n'a aucun mérite" selon l'éditeur Condé Nast, interrogé par Newsweek.

L'Independent Press Standards Organization (IPSO), qui réglemente Tatler, comme tous les magazines britanniques, a affirmé qu'elle avait reçu deux plaintes. "A ce jour, nous avons reçu deux plaintes, a expliqué un porte-parole de l'organisation. Celles-ci sont en cours d'évaluation afin de déterminer si elles sont ou non recevables et si Tatler a commis une violation potentielle du Code." La révélation est survenue quelques heures après que l'éditeur du magazine a organisé une nouvelle

Retrouvez cet article sur GALA

Mort de Ian Holm, alias Bilbon le Hobbit dans Le Seigneur des anneaux
Héritage de Johnny Hallyday : le cadeau empoisonné de Laeticia à David et Laura
Mort de Coluche : la mise au point de son fils Marius
Victoria de Suède : pourquoi elle a dû lutter pour faire accepter son mari Daniel
Gérard Depardieu intenable après son confinement forcé !