Kate Middleton : ce gros chagrin d'amour que William lui a fait oublier

·1 min de lecture

Le souvenir du premier amour peut être empreint d’une douce nostalgie. Kate Middleton, qui a soufflé sa trente-neuvième bougie ce samedi 9 janvier, ne pourrait certainement pas en penser autant. Avant de tomber éperdument amoureuse du prince William, son cœur battait la chamade pour un certain Harry Blakelock, qu’elle avait rencontré au prestigieux Marlborough College. À 16 ans, l’élève de première avait succombé au charme de ce beau capitaine de l’équipe du rugby de l’établissement scolaire, en classe de terminale. Si Kate Middleton lui avait offert son cœur, le garçon l’a piétiné sans pitié quelques mois plus tard, comme l’a rapporté le Daily Mail. Harry Blakelock avait en effet pris la décision de mettre un terme à leur histoire d’amour à la fin de l’année scolaire. Il faut dire que le frère de l’une de ses amies proches de l’époque s’apprêtait à déménager dans un autre pays. Le jeune homme comptait s’offrir une année de césure, loin de la belle Kate Middleton.

L’expression “loin des yeux, loin du cœur” aurait pu s’y prêter. Mais la future reine consort, dont les débuts n'ont pas été faciles, ne parvenait pas à l’oublier. Pour le reconquérir, elle s’est envolée en direction de Florence, en Italie, là où l’élu de son cœur avait posé ses bagages. “Quand Kate est arrivée à Florence, elle était vraiment accro à Harry. Elle parlait de lui tout le temps et il semblait l'avoir un peu dérangée”, s’est souvenu un ami, interrogé par le Daily Mail. Avant d’ajouter : “Il semblait avoir (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Nathalie Baye se confie sur Laura Smet : être la fille de "ce n'est pas si simple"
Le saviez-vous ? Lara Fabian qui fête ses 51 ans, a été amoureuse de Patrick Fiori
Sarah Biasini : sa déclaration d’amour à sa mère
Ivanka Trump : elle n'a pas dit son dernier mot
Xavier Bertrand ne séduit pas encore la droite : "Il lui manque le charisme, la carrure"