Kate Middleton en deuil : mort d'une proche, précieux soutien durant sa grossesse difficile

Kate Middleton et le prince William se retrouvent à nouveau face au deuil. Alors qu'ils ont récemment rendu un bel hommage à Dame Deborah James, une proche décédée, le 28 juin dernier, le couple Cambridge perd à nouveau quelqu'un qui leur est cher. C'est ce que nous apprend ce jeudi 14 juillet 2022 Hello Magazine. Kate Middleton doit être d'autant plus affectée qu'il s'agit de la personne qui l'a le plus accompagnée lors de sa première grossesse, sa sage-femme.

En effet, celle qui l'a suivie pour la naissance de son premier enfant, le prince George, est décédée, comme révélé par le média britannique. Christine Hill était l'experte en soins prénataux qui a aidé la duchesse de Cambridge à se préparer à la naissance de son aîné. Il est également précisé que Kate et son époux, le prince William, ont tous deux "passé du temps avec Christine, avant l'arrivée de leur fils en juillet 2013". À ce moment-là, le couple de futurs héritiers du trône s'étaient "rendus chez elle, dans l'ouest de Londres, à deux reprises pour lui demander des conseils et des informations médicales", écrit Hello Magazine.

Une grossesse difficile

Si la grossesse n'est pas une étape facile, d'autant plus lorsqu'il s'agit de la première, Kate Middleton a dû être soulagée de pouvoir être accompagnée par cette experte. D'autant que les trois grossesses de la soeur de Pippa Middleton – qui...

Lire la suite


À lire aussi

Camille Lacourt, soutien d'Alice Detollenaere pendant sa grossesse difficile : "Je ne pensais pas que ce serait aussi dur"
Aurélie Pons plongée dans le chagrin : son chéri Carlos, un soutien précieux après la mort de son père
Clara Luciani endeuillée par la mort d'un proche, un "être précieux" : "Protégez vos vieux"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles