Kaspersky donne son code source à lire mais personne ne s’y intéresse vraiment

1 / 2

Kaspersky donne son code source à lire mais personne ne s’y intéresse vraiment

L’éditeur Kaspersky a profité du Forum de Paris sur la Paix 2019 pour annoncer une extension de son programme de transparence, qu’il a créé fin 2017 après avoir été accusé par les États-Unis d’être un complice des services secrets russes. Depuis, l’entreprise a délocalisé le stockage et le traitement des données de ses clients européens dans un datacenter en Suisse. Elle vient maintenant d’annoncer la prise en charge par cette infrastructure helvétique des données...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi