Karl Zéro : ces propos ahurissants sur l'affaire Maëlys et Nordahl Lelandais qui heurtent Pascal Praud

·1 min de lecture

A l'occasion du lancement de sa revue L'envers des affaires, consacrée aux faits divers et aux enquêtes, Karl Zéro était l'invité de Pascal Praud sur CNews ce mardi. L'ancien présentateur du Vrai journal en a profité pour glisser un mot sur le procès en cours concernant le meutre d'Arthur Noyer et pour lequel Nordahl Lelandais est le principal suspect, tout en évoquant l'affaire de la petite Maëlys. Mais les théories sans fondements de Karl Zéro ont vite pris une tournure complotiste. "Dans l'affaire de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais n'a pas reconnu le viol. Comme pour Noyer ou d'autres personnes sur lesquelles on pense qu'il est intervenu... Ce monsieur était homosexuel. Concernant Maelys, ça ressemble plus à une commande", a lâché l'animateur avant d'ajouter : "C'est pas son truc, les petites filles ! Il y a une histoire derrière l'histoire !" Visiblement abasourdi par les propos de son invité, Pascal Praud a recadré ce dernier. "Il faut faire attention à ce que nous disons. Il faut penser aux téléspectateurs qui nous écoutent, à la famille de Maëlys qui nous écoute", a-t-il rappelé. Ce à quoi Karl Zéro a rétorqué : "Si je vous dis ça, c'est parce que j'ai des informations". "Peut-être qu'il y a un choix des mots à utiliser qui ne soit pas choquant", a tranché Pascal Praud.

Pascal Praud évoque le complotisme face à Karl Zéro

Le présentateur de l'émission, perplexe face aux propos tenus par Karl Zéro, s'est interrogé sur la pertinence (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Kim Kardashian : a-t-elle réellement tenté d'importer une sculpture romaine antique volée ?
Marine Lorphelin : la raison impérieuse qui a poussé l'ancienne Miss France à rentrer en métropole à contrecoeur
Le secret derrière le mariage de Bill et Melinda Gates : où est-ce que ça a mal tourné ?
Loana : elle annonce officiellement son retour ainsi que sa participation à TPMP
“Je voulais me flinguer” : les révélations choc de Pierre-Jean Chalençon après l'affaire des dîners clandestins