Karl Olive : « Arrêtons d’emmerder les maires »

Karl Olive : "Arrêtons d'emmerder les maires"

Alors que débute le 104e congrès de l’Association des Maires de France (AMF), Karl Olive, député Renaissance des Yvelines et ancien maire de Poissy, répondait à une question de Public Sénat sur la venue du président de la République Emmanuel Macron. Visite lors de laquelle il ne prononcera pas de discours, mais fera une déambulation. Le chef de l’Etat s’exprimera devant les élus lors d’une réception à l’Elysée mercredi soir. Le député de la majorité présidentielle s’est réjoui qu’Emmanuel Macron vienne « sentir le cul des vaches » selon une formule bretonne invoquée par Karl Olive. Emmanuel Macron assistera, mercredi, à la tenue de certains ateliers organisés lors du Congrès.

Sur la relation qu’entretient le chef de l’Etat avec les maires, le député Renaissance a estimé que les maires ne « peuvent pas tout attendre de l’État » en précisant qu’il était d’accord avec l’exemple du covid pris sur le plateau de Public Sénat par Thierry Repentin, maire divers gauche (DVG) de Chambéry et secrétaire général adjoint de l’AMF. « Le confinement et le covid l’ont montré, si les maires de terrain ne font pas de la politique politicienne et du dogmatisme et qu’ils veulent se saisir des différentes initiatives, ils sont capables de le faire ». Il a cité en exemple les centres de tests et de vaccinations et les réouvertures d’école pour les personnels soignants.

Karl Olive estime que si les maires ont des projets, « la simplification [administrative] est là »

Karl Olive plaide aussi pour une « simplification de technostructure qu’est l’administration » : « Arrêtons d’emmerder les maires ! » a-t-il indiqué. Il relaie l’appel du président de la République aux maires pour qu’ils portent des projets : « On l’a vu sur Cœur de Ville, quand on a des projets, la simplification est là », en référence au programme de rénovation des villes « Action Cœur de Ville& (...) Lire la suite sur Public Sénat

« L’Iran assassine sa jeunesse sous nos yeux », alerte Nathalie Goulet

Congrès des maires : « L’augmentation de la dotation générale de fonctionnement, c’est de l’esbroufe », tacle David Lisnard

Caroline Cayeux trouve « un peu indécents » les propos de David Lisnard sur l’augmentation de la DGF

Réforme des retraites : Sacha Houlié anticipe un 49.3 sur un budget de la Sécurité sociale rectificatif

Budget : le Sénat vote pour un usage limité de l’huile usagée comme carburant