Karine Le Marchand (Opération renaissance) accusée de grossophobie : les influenceuses montent au créneau

·1 min de lecture

Au coeur de la tourmente. Karine Le Marchand présente une nouvelle émission, Opération renaissance, sur M6. Imaginé par l'animatrice de L'amour est dans le pré, le programme propose de suivre de dix personnes en obésité morbide dans leur parcours chirurgical. Mais problème, depuis plusieurs jours, les associations anti-grossophobie montent au créneau accusant l'émission de véhiculer une mauvaises images des personnes en surpoids. Plus de 6 000 personnes ont ainsi signé une pétition relayée par Médiapart. Mais Karine Le Marchand défend son émission : "Lorsque nous avons lancé L’amour est dans le pré, les gens disaient que l’on se moquait des agriculteurs. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je préfère dénoncer quelque chose et faire évoluer le regard des gens plutôt que de ne rien faire par peur des polémiques. Je ressors grandie humainement de cette aventure avec une tout autre opinion sur l’obésité", a-t-elle déclaré lors d'un entretien accordé à nos confrères de TV Mag. Et si Karine Le Marchand semble si motivée par le concept de cette émission, c'est parce qu'elle a elle-même fait face à des troubles du comportement alimentaire dans sa jeunesse. "J’ai personnellement eu des troubles de comportement alimentaire. Donc manger trop ou pas assez est un sujet de questionnement permanent pour moi. Je me suis rendu compte qu’on connaissait peu de choses sur l’obésité. "

Gras politique, collectif à l'origine de la pétition, a aussi dénoncé les "conflits d'intérêts éthiques et financiers (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Linda Hardy pose toute nue sous un châle en dentelle, les internautes sont sous le charme
PHOTO Clara Morgane poste un message très troublant à l'approche de ses 40 ans
PHOTO Romain Grosjean publie une photo de sa main sans bandage et annonce une très bonne nouvelle
Michael Apted : mort du réalisateur du film Le monde ne suffit pas, le James Bond avec Sophie Marceau
Brigitte Macron a été testée positive à la Covid-19 durant les vacances de Noël