Karine Le Marchand dévoile le contenu d'un colis envoyé par Claire d'ADP 10

·1 min de lecture

C'est sous le regard curieux (et très intéressé) de son chat Lulu, que Karine Le Marchand a déballé un colis expédié par Claire Fourcade, la candidate gersoise éleveuse de volaille de la saison 10 de L'amour est dans le pré. Une façon de prendre soin de celle que les candidats de l'émission surnomment affectueusement Tata Kaka à l'heure où cette dernière vient d'être opérée d'un hallux valgus et a grand besoin d'être chouchoutée...

Et indéniablement la gersoise a mis toutes les chances de son côté pour faire briller les yeux de la copine de Stéphane Plaza. Cette dernière expose sidérée sur la table une dizaine de pots de gourmandises pas vegan friendly pour un sou : pâté, petit Basque, grattons de canard, petit Gascon, rillettes, foie gras, suprême de veau, confit... "Je pense qu'avec Claire et Seb je vais pouvoir ouvrir une boutique, si c'est pas de la générosité ça, je sais pas ce que c'est ", s'affole Karine Le Marchand.

L'animatrice, qui a précisé en début de la story qu'elle ne peut pas faire de sport à cause de sa récente opération, s'inquiète tout de même de l'effet dévastateur des gourmandises gersoises sur sa ligne. En légende de l'un des clichés, elle indique hilare : " Ma nutritionniste va se pendre ". "Je vais mettre cinq ans à manger tout ça, vous êtes trop mignons s'émeut-elle alors qu'elle découvre en prime un dessin de Mathéo, le fils de l'agricultrice. "Vivement que cette merde soit terminée, qu'on se fasse des apéros avec du pain grillé, de la fleur de sel (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Olivier Duhamel prépare-t-il un livre en réponse aux accusations de Camille Kouchner ? Il dément !
PHOTO Julia Livage (Télé Matin) révèle le sexe de son bébé
Christophe et Julie (Loft Story) ont un avis tranché sur la téléréalité
Grégory Basso fiancé et papa de 3 enfants : "le Millionnaire" a bien changé !
Mort de Bertrand Tavernier : son intervention héroïque au cours d’un procès pour harcèlement