Karine Le Marchand ancienne anorexique : « Je suis passée sous les 50 kilos »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si le métier de mannequin peut faire rêver, il n’est pas toujours sans dommages sur le physique et la santé mentale des stars des podium. De nombreuses top-model, encore dans le milieu ou non, ont d’ailleurs dénoncé récemment certaines pratiques malsaines qui existent dans le secteur de la mode. Elles racontent ainsi avoir été poussées à maigrir alors qu’elles affichaient déjà des mensurations de rêve qui n’étaient étonnamment pas suffisantes pour des directeurs d’agence.

Ancienne mannequin, Karine Le Marchand a elle-aussi connu la difficulté de se conformer aux critères physiques extrêmes imposés par certains. A tel point qu’elle est devenue anorexique et a eu beaucoup de mal à se sortir de ce trouble alimentaire. « Quand j'ai commencé, on m'a dit que j'avais trop de hanches. Je me suis mise à faire du sport, je ne mangeais quasi plus... Je suis passée sous la barre des 50 kilos pour 1,77 mètre (…) Dans la vie, je suis tout ou rien. Pour tout. Et dans l'hyper contrôle », a-t-elle confié dans un entretien accordé à Gala en évoquant « sa peur que tout s’écroule ».

Si Karine Le Marchand a gagné son combat contre l’anorexie, elle avoue faire encore très attention à sa ligne et à son hygiène de vie. «

Je ne fume pas, je fais du sport, et quand, comme hier, par exemple, je ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles