Karine Lacombe "terrorisée" : elle dévoile la raison pour laquelle elle voit un psychanalyste

·1 min de lecture

La crise sanitaire a mis dans la lumière un métier pourtant peu connu, au départ, du grand public : celui d'infectiologue. Depuis le début de la pandémie, notamment sur les chaînes du groupe TF1, Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine de Paris, livre son analyse de l'évolution de la crise, et décrypte les décisions prises pour tenter de l'enrayer. Ses prises de position ne plaisent pas à tout le monde, ce qui lui vaut des messages inacceptables sur les réseaux sociaux, qu'elle avait d'ailleurs désactivés pendant quelques mois. "L’émergence de figures féminines, apportant une expertise scientifique, semble difficilement acceptée. J’ai reçu des lettres d’incitation au viol, des menaces de mort, etc. Mais je n’ai pas peur d’y aller. On m’a donné la parole, je l’ai gardée", expliquait-elle au magazine Elle. Sans peur, Karine Lacombe ? Elle a cependant d'autres angoisses, comme elle l'a confié à Darius Rochebin, sur LCI, jeudi 13 mai.

L'infectiologue a avoué voir un psychanalyste. "Je vois régulièrement un psychanalyste parce que je trouve que c'est important, quand on a des responsabilités puis quand on est dans des périodes qui sont aussi troubles, d'être soutenu", affirme-t-elle sur le plateau de la chaîne d'informations en continu.

Avec ce spécialiste, Karine Lacombe travaille particulièrement sur une angoisse, plus intime. "ll me dit d'essayer de comprendre par exemple pourquoi je suis terrorisée par le fait que la vie puisse s'arrêter, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Alice Detollenaere et Camille Lacourt bientôt mariés ? La future maman répond
PHOTO Emilie Nef Naf inquiète : l’un de ses enfants est positif à la Covid-19, elle demande de l’aide
PHOTOS James Middleton livre un témoignage poignant sur la dépression
Benjamin Castaldi vacciné : l'animateur annonce qu'il a contracté la Covid-19
« J’ai découvert l’envers du décor » : Harry a TOUJOURS voulu quitter la famille royale après la mort de sa mère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles