Karine Lacombe menacée de mort : elle raconte son quotidien

·1 min de lecture

De l'anonymat à la célébrité ! Depuis le mois de février dernier, où le coronavirus a commencé à prendre de l'ampleur en France, Karine Lacombe, cheffe de service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine, à Paris, a été conviée sans arrêt à des émissions pour débattre de cette maladie et des mesures du gouvernement. A l'occasion de la sortie de son livre La médecin, une infectiologue au temps du corona, Karine Lacombe a répondu aux questions de Elle et a raconté son quotidien.

Dans le numéro en kiosque ce vendredi 6 novembre, l'infectiologue a révélé que ses interventions télévisées avaient été mal vues par de nombreuses personnes et qu'elle a même été menacée de mort. "L'émergence de figures féminines, apportant une expertise scientifique, semble difficilement acceptée," concède-t-elle. Et de préciser : "J'ai reçu des menaces de mort, etc. Mais je n'ai pas peur d'y aller. On m'a donné la parole, je l'ai gardée."

Comme Didier Raoult, ses prises de parole sont très commentées. C'est d'ailleurs l'une des seules femmes infectiologues a être intervenue à la télévision. "Malheureusement, de nombreuses expertes ont refusé d'intervenir par crainte de l'exposition, des violences et des critiques que cela peut engendrer," explique-t-elle. Et de regretter : "L'invisibilité des femmes démontre aussi à quel point notre société est patriarcale". Alors qu'elle estime que le coronavirus ne "va pas disparaître" de nos vies de sitôt, Karine Lacombe aura pu faire changer quelques mentalités (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ivanka Trump raillée sur sa relation "inappropriée" avec son père : cette blague cinglante
Le saviez-vous ? Melania Trump a dû jurer de retrouver sa ligne après la naissance de son fils Barron
Thierry Ardisson : son geste fort envers Catherine Barma pour mettre fin à leur conflit
Julie Piétri "anéantie" : elle a perdu son grand amour de jeunesse
Alain Delon "va très bien" : son fils évoque sa santé un an après son AVC