Karine Lacombe : l'infectiologue pour l'obligation de vaccination et elle le fait savoir

·1 min de lecture

Ce dimanche 20 juin, la France va de nouveau franchir une nouvelle étape dans stratégie sanitaire pour enrayer la propagation de la Covid-19. Le Premier ministre Jean Castex, au côté de son ministre de la Santé Olivier Véran, a annoncé la fin du couvre-feu avec une dizaine de jours d'avance. Si cette annonce a réjoui de nombreux Français, d'autres sont moins optimistes. C'est le cas de Karine Lacombe. L'infectiologue avait déclaré au journal Libération : "On a encore les deux pieds dedans." Cette fois-ci, la cheffe du service d'infectiologie à l'hôpital Saint-Antoine, de Paris, lance un nouvel appel dans l'édition du 20 juin du Parisien : "Les plus à risques sont les moins protégés".

Karine Lacombe se dit "pour l'obligation à toute la population" de la vaccination. Elle souligne une fois encore que "le vaccin est efficace, son innocuité [est] démontrée, il n'y a aucune raison qu'il y ait encore autant de réticence", confie-t-elle. Elle fait notamment référence aux personnels du système de santé, qui restent encore trop peu à avoir reçu le vaccin. "Il y a eu beaucoup de malades infectés par des soignants, et notamment des personnes âgées. Un lourd tribut a été payé", déplore Karine Lacombe.

La professionnelle de santé dit également redouter des prochains mois compliqués. "L'épidémie ralentit, mais nous allons continuer à avoir des patients et nous craignons, à cause des variants, une rentrée difficile", explique-t-elle. Contrairement à Martin Blachier, étiqueté "rassuriste" et (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Jon Bon Jovi : découvrez Jake, son fils canon, et nouveau chéri de Millie Bobby Brown
VIDÉO - Marc Jolivet : cette anecdote sur Raymond Devos, fou amoureux de sa mère
PHOTOS - Brigitte et Emmanuel Macron élégants et amoureux pour aller voter au Touquet
William et Harry "plus éloignés que jamais", appellent à une trêve en l'honneur de Diana
Meghan Markle : souvenirs et anecdotes dans sa 1ère interview depuis la naissance de Lilibet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles