Karine Lacombe évoque « les menaces » qu’elle reçoit dans la rue de la part des antivax

·1 min de lecture

Les infectiologues n’ont jamais été aussi populaires que depuis le début de la pandémie de Covid-19. Au cours de ces dernières années, les téléspectateurs ont notamment pu découvrir le médecin Karine Lacombe, invitée régulièrement sur les plateaux de BFM TV, TV5 Monde ou encore la Chaîne parlementaire. L’occasion pour cette dernière d’éclairer les Français sur les questions relatives au coronavirus et plus récemment sur le vaccin. Un coup de projecteur qui n’est pas facile à vivre pour la cheffe du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Antoine de Paris. En 2020, cette dernière expliquait dans les colonnes de ELLE qu’elle avait été victime de menaces : « L’émergence de figures féminines, apportant une expertise scientifique, semble difficilement acceptée. J’ai reçu des lettres d’incitation au viol, des menaces de mort, etc. Mais je n’ai pas peur d’y aller. On m’a donné la parole, je l’ai gardé », avait-elle déclaré.

À lire également

Eric Zemmour candidat à la présidentielle 2022 : pourquoi Laurent Ruquier en est sûr ?

Un an plus tard, ces menaces ne sont malheureusement pas encore mauvais un souvenir pour Karine Lacombe. Invitée de l'émission

Bourdin Direct,<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles