Karin Viard : la comédienne aurait donné une fessée à une journaliste lors du Festival du film francophone d'Angoulême

·1 min de lecture

C'était le rendez-vous à ne pas manquer cette semaine pour les amoureux du cinéma. Depuis le mardi 24 août dernier, les célébrités prennent toutes le chemin d'Angoulême pour le Festival du film francophone. Depuis maintenant plus de 10 ans, les acteurs se pressent à ce festival, afin d'aller à la rencontre de leur public. C'est le cas de Mélanie Thierry, Laurent Lafitte, Anne Parillaud, Jeanfi Janssens, Charlotte de Turckheim, Yolande Moreau, mais aussi Karin Viard. Mais l'actrice qui est à l'affiche du film Les Fantasmes, sorti le 18 août dernier a fait parler d'elle pour une raison assez étonnante.

En effet, selon le média Charente Libre, la comédienne se serait montrée quelque peu indélicate. Selon les journalistes, Karin Viard n'aurait pas hésité à mettre une fessée très sonore à une journaliste qui se trouvait devant elle, alors que les deux femmes étaient en train de monter les escaliers. "Désolée, je n’ai pas pu résister à ces belles fesses", a-t-elle scandé, devant des témoins. Si elle aurait pu s'arrêter là, la comédienne serait revenue à la charge quelques minutes plus tard et aurait demandé à la dite reporter si elle pouvait "remettre ça". Le journal Charente Libre va alors plus loin dans la remontrance, puisque les journalistes rappellent que cette même Karin Viard avait encouragé la libération de la parole de la femme en 2018 "en se réjouissant de l’émergence de #metoo, qu’on pouvait désormais dire aux hommes : 'Vous m’avez mis une main au c*l dans le métro, vous (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Charlotte Gainsbourg : l’actrice rejoint le casting d’une série à succès
Miss France 2022 : qui est Dana Virin, la nouvelle Miss Réunion ?
Danse avec les stars 11 : Inès Vandamme impatiente, elle fait une grande annonce concernant son partenaire
Soprano dans Sept à huit : le rappeur fait de rares confidences au sujet de son fils né sous X
John Fitzgerald Kennedy : une ancienne maîtresse sort du silence et le compare à Harvey Weinstein

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles