Karim Rissouli quitte la présentation de "C politique" sur France 5

Info @puremedias.com Karim Rissouli passe la main. Selon nos informations, le journaliste va quitter à la fin de la saison la présentation de "C politique", son rendez-vous hebdomadaire sur France 5, chaque dimanche à partir de 19h. Karim Rissouli présentait l'émission depuis 2016, année de lancement d'une nouvelle version de la marque créée en 2009 par la chaîne publique. Le nom de son successeur à la tête de "C politique" n'est pas encore arrêté. La formule de "C politique" sera en tout cas dotée d'une nouvelle dynamique la saison prochaine, incarnée notamment par l'arrivée de nouveaux visages autour de la table.

Co-produite par France Télévisions et Together Media, "C politique" est parvenue à s'imposer en six saisons comme un temps fort de la grille de France 5. Depuis septembre, le programme traitant de politique sans politiques réunit en moyenne chaque semaine près de 800.000 fidèles, soit 4,9% du public, contre 3,6% en moyenne pour France 5 en mai par exemple. Dans la case plus ardue de 20h, "C politique, la suite", affiche pour sa part près de 510.000 téléspectateurs, et 2,3% des individus de quatre ans et plus.

Recentrage sur "C ce soir"

La saison prochaine, Karim Rissouli va notamment se concentrer sur son autre émission sur France 5, "C ce soir, le débat", un rendez-vous diffusé en quotidienne en deuxième partie de soirée depuis janvier 2021. Après des débuts timides, l'émission, également produite par Together Media,...

Lire la suite


À lire aussi

Accusé d'inceste, Olivier Duhamel quitte la présentation de "Mediapolis" sur Europe 1
Yves Calvi (RTL) : "Un journaliste doit répondre présent dans ces moments-là"
Audiovisuel public : Franck Riester entend présenter une "réforme à 360 degrés" d'ici l'été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles