Karim Rissouli : C ce soir, un anti-Hanouna et anti-TPMP ? "Je le récuse totalement !"

Nathalie GUYON

Quel bilan tirez-vous de ces deux premières années ?

Karim Rissouli : Notre rendez-vous est maintenant bien installé, même si cela n’a pas été un long fleuve tranquille. Nous avons changé de formule au bout d’un an pour laisser place au débat, ce qui, au départ, me faisait peur. Je pensais que l’époque était trop gangrenée par le buzz et le clash permanent pour réussir à imposer une émission au ton apaisé et tout en nuances. Je me suis laissé convaincre, et suis content de m’être trompé. C ce soir répond à un besoin du moment : donner du sens à une actualité souvent anxiogène.

Est-ce que vous briefez vos invités avant le plateau pour éviter les invectives ?

Je leur parle cinq minutes avant l’antenne, et leur rappelle que l’objectif est que l’on soit tous plus intelligents à la fin de l’émission, que l’on ait pu discuter, avoir des points d’antagonisme même très forts, mais dans le respect et la compréhension de chacun. La réussite, c’est quand je me rends compte que les invités peuvent remettre en cause leurs certitudes, réfléchissent, ont envie d’interroger les autres experts, sans que cela passe forcément par moi.

À lire également

C Politique : Les adieux de Karim Rissouli brutalement coupés sur France 5 (VID...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi