Karim Benzema de retour chez les Bleus : Deschamps a "passé outre son cas personnel"

·1 min de lecture

C'est la fin d'une longue mise à l'écart. Mardi soir, Didier Deschamps a annoncé la convocation de Karim Benzema parmi les 26 joueurs appelés à disputer l'Euro (11 juin-11 juillet). Bien qu'éventée par plusieurs médias dans la journée, cette décision demeure une énorme surprise, l'attaquant du Real Madrid étant absent de la sélection depuis 2015 et sa mise en examen dans l'affaire de la sextape, et ses relations avec le sélectionneur étant jusqu'à présent tendues. Un choix que le sélectionneur a pris le temps de justifier, invoquant "le bien de l'équipe de France". 

Soupçonné d'avoir participé à une tentative de chantage visant son ancien coéquipier chez les Bleus, Mathieu Valbuena, le joueur formé à Lyon avait été mis à l'écart avant l'Euro 2016, Didier Deschamps et le président de la Fédération française de football Noël Le Graët justifiant alors leur décision par "l'exemplarité et la préservation du groupe". Benzema avait alors accusé son sélectionneur, avec qui il avait disputé le Mondial 2014, d'avoir "cédé sous la pression d'une partie raciste de la France". Une sortie médiatique très mal vécue par Didier Deschamps. 

Un choix "pour le bien de l'équipe de France"

Mais l'entraîneur des Bleus est connu aussi connu pour son talent de coach que pour son pragmatisme à toute épreuve. Or, à 33 ans, Benzema réaliste tout simplement une de ses meilleures saisons en carrière avec le club madrilène (29 buts en 45 matches). "Pour arriver à cette décision, il y a eu des étapes. On s'...


Lire la suite sur Europe1