Karim Benzema convoqué en équipe de France : il livre des détails de son échange avec Didier Deschamps

·1 min de lecture

C'est un événement auquel le foot français ne croyait pas pouvoir assister tant que Didier Deschamps serait le sélectionneur des Bleus : Karim Benzema a été convoqué en équipe de France. Et pas à n'importe quel moment, pour un match amical ou une rencontre offrant peu d'opposition. Non, pour la phase de compétition du Championnat d'Europe. Un retour, plus de cinq ans après son dernier match, qui marque la fin des dissensions de l'attaquant avec l'entraîneur champion du monde. Le 18 mai dernier, le jour de l'annonce de la liste des convoqués, devant Marie Portolano et Nathalie Iannetta, Didier Deschamps avait expliqué ce revirement. "Il y a eu une étape importante : on s'est vus", a affirmé le sélectionneur des champions du monde. "On a discuté longuement", avait ajouté Didier Deschamps, sans rentrer dans les détails de l'échange avec le numéro 9 du Real Madrid. A la veille du début du rassemblement des Bleus, c'est au tour de Karim Benzema de donner sa version de son échange avec le sélectionneur, dans les colonnes de L'Equipe, ce mardi 25 mai.

Evidemment, Karim Benzema a confirmé avoir eu un échange avec Didier Deschamps, "une longue discussion entre hommes qui restera entre nous". Au travers de ses réponses, le revenant a donné quelques indications sur la teneur de la discussion. "C'était vraiment un moment tranquille. On ne s'était plus vus depuis ma dernière sélection, en 2015... Ça nous a fait du bien de discuter, d'échanger et de voir qu'on avait beaucoup de choses à se dire, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Moundir : ce geste de Tony, ex-aventurier de Koh-Lanta, qui l'a beaucoup touché
Emmanuel Macron : sa technique discrète pour se faire apprécier des plus jeunes sur TikTok
Princesse Beatrice enceinte : ce titre surprenant dont héritera son enfant
"Ferme-la bien ta grande gueule" : Isabelle Mergault outrée par les propos de Jean-Marie Bigard sur l'étoile jaune
Olivier Véran : des personnalités payées pour critiquer le vaccin Pfizer en faveur d'AstraZeneca ? Le ministre réagit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles