Karaté - Open de Dubai - Open de Dubaï : encore un titre pour Steven Da Costa

L'Equipe.fr

En or à Paris fin janvier, Steven Da Costa a décroché un nouveau titre, ce dimanche à Dubaï (-67 kg). Le « petit prince » du karaté s'est aussi grandement rapproché de la qualification pour les JO de Tokyo. Farouk Abdesselem (-84 kg) et Dnylson Jacquet (+84 kg) ont remporté le bronze. Non content d'enchaîner les titres, Steven Da Costa propose un spectacle rare. Étourdissant en finale à Paris fin janvier, le champion du monde des -67 kg a offert un nouveau récital ce dimanche, en finale de l'Open de Dubaï. Au bout de seulement 9 secondes, il plaçait un ura-mawashi-geri (technique de jambe) au visage de Vinicius Figueira. Sonné par la maîtrise du Français, son bourreau en finale des mondiaux 2018, le Brésilien est ensuite apparu hagard, laissant Da Costa placer une deuxième jambe fatale, victoire 6-0. JO de Paris 2024 : non retenu, le karaté prêt à se battre pour figurer au programme S'il a connu un petit passage à vide au coeur de 2019, le « petit prince » du karaté continue d'asseoir sa domination sur sa catégorie. Sur ses 11 derniers tournois internationaux, il a remporté 7 titres, dont ceux de champion du monde et de champion d'Europe. Surtout, le Lorrain de 23 ans accumule les points et se retrouve tout proche de la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Deux médailles de bronze pour les Bleus Quatre Français étaient aussi engagés en finale pour le bronze, ce dimanche à Dubaï, et deux d'entre eux l'ont emporté. Si Alizée Agier (-68 kg) et Marvin Garin (-67 kg) ont échoué de peu, Farouk Abdesselem (-84 kg) et Dnylson Jacquet (+84 kg) sont montés sur le podium. Pour ce dernier, c'est une troisième médaille de suite après deux finales à Madrid et Paris.