Kanye West s'excuse après ses propos sur George Floyd et ses remarques antisémites

Kanye West en février 2015  - Justin Tallis - AFP
Kanye West en février 2015 - Justin Tallis - AFP

Le rappeur s'est excusé d'avoir douté des causes de la mort de George Floyd, asphyxié sous le genou d'un policier en 2020, et pour ses propos antisémites.

Kanye West s'est excusé vendredi soir d'avoir douté des causes de la mort de George Floyd, asphyxié sous le genou d'un policier en 2020, et d'avoir affirmé dans un podcast que celui-ci avait été tué par un opiacé, le Fentanyl.

"Lorsque j'ai vu cette vidéo [de la mort de George Floyd], en tant que Noir, cela m'a dérangé. Et je sais que la police est dangereuse et que les États-Unis est un pays majoritairement raciste. Et je comprends que lorsque nous avons dit que les vies noires comptent, cela nous a fait du bien en tant que communauté."

Et d'ajouter: "Donc lorsque j'ai remis en cause la mort de George Floyd, cela a blessé ma communauté. Je veux m'excuser. Parce que Dieu m'a montré, avec ce que Adidas m'a fait, ce que les médias m'ont fait, ce que cela fait d'avoir un genou sur la gorge."

Après ses déclarations, Kanye West a en effet perdu ses relations commerciales avec plusieurs marques comme Balenciaga, Gap et Adidas. "J'ai l'impression que Dieu m'offre une leçon d'humilité", a commenté l'artiste, qui a affirmé la semaine dernière avoir perdu deux milliards de dollars en une journée.

"Je n'ai pas compris que c'était antisémite"

Kanye West s'est aussi excusé pour ses propos antisémites, affirmant dans un premier temps ne "pas avoir compris" qu'il pouvait être antisémite "avant de lire une définition de l'antisémitisme": "Je n'ai pas compris que c'était antisémite de dire que j'avais un avocat juif, un label de musique juif, un entrepreneur juif." Puis le rappeur a changé de ton, affirmant que ses problèmes de santé mentale lui avaient été causés par un "mauvais diagnostic" formulé par un médecin juif:

"Si j'avais été sous médocs, une pillule aurait pu être échangée, et ça aurait été comme Prince ou Michael Jackson", a-t-il déclaré en référence à ces deux légendes de la musique mortes des suites d'une overdose médicamenteuse. "Mais parce que je n'ai pas pris mon médicament, je peux m'adresser à vous en ayant les pensées claires, et de façon transparente."

Kanye West a été suspendu de Twitter après avoir tweeté qu'il allait s'attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le réseau social car enfreignant ses règles. Il avait aussi été temporairement suspendu d'Instagram.

Le rappeur était apparu début octobre portant un t-shirt barré du slogan "White Lives Matter" lors d'un défilé de mode à Paris. Ce slogan, utilisé par l'extrême droite américaine, détourne le nom du mouvement "Black Lives Matter", qui milite contre le racisme envers les Afro-Américains.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Qui est Kanye West ?