Kanye West, de retour sur Twitter, rend hommage au basketteur controversé Kyrie Irving

PARIS, FRANCE - OCTOBER 02: Kanye West aka Ye is seen wearing a Balenciaga boxing mouthguard, outside Givenchy, during Paris Fashion Week - Womenswear Spring/Summer 2023 - Day Seven on October 02, 2022 in Paris, France. (Photo by Edward Berthelot/GC Images)
Edward Berthelot / GC Images PARIS, FRANCE - OCTOBER 02: Kanye West aka Ye is seen wearing a Balenciaga boxing mouthguard, outside Givenchy, during Paris Fashion Week - Womenswear Spring/Summer 2023 - Day Seven on October 02, 2022 in Paris, France. (Photo by Edward Berthelot/GC Images)

TWITTER - De retour sur Twitter, Kanye West s’est fendu de son premier tweet. Le rappeur américain a partagé ce mercredi 2 novembre 2022 une photo sans légende du basketteur Kyrie Irving, star controversée des Brooklyn Nets.

Alors qu’elle a reçu plus de 30 000 likes dans les 30 minutes qui ont suivi sa publication, la photo pose question, sachant que les deux stars sont accusées d’antisémitisme. D’autant plus que le rappeur avait déjà affiché son soutien au basketteur sur Instagram, quelques jours plus tôt.

Le retour sur Twitter de celui qu’il faut désormais appeler Ye intervient un peu moins d’un mois après la suspension de son compte, le 8 octobre 2022, pour des propos antisémites. Son compte est réapparu le 28 octobre dernier, d’après la version américaine du HuffPost… soit le jour du rachat de Twitter par Elon Musk. Il a donc fallu attendre une petite semaine avant que le rappeur très controversé ne s’exprime sur la plateforme. Mais qu’a-t-il voulu dire ?

La photo en question, en noir et blanc, représente un Kyrie Irving au visage fermé et à l’air déterminé. Elle a été publiée juste après un mea culta du basketteur qui, dans un communiqué commun avec son club et la Ligue anti-diffamation, revient sur les accusations d’antisémitisme dont il fait l’objet, souligne The Independent.

« Je m’oppose à toutes les formes de haine et d’oppression et je soutiens fermement les communautés qui sont marginalisées et touchées chaque jour », dit la coquelcuhe des anti-vaccins américains, ajoutant que lui et les Brooklyn Nets feront chacun un don de 500 000 dollars à des groupes qui travaillent à l’éradication de la haine. « Je suis conscient de l’impact négatif de mon post envers la communauté juive et j’en assume la responsabilité », a-t-il continué.

Un basketteur lui aussi accusé d’antisémitisme

Le 27 octobre, Kyrie Irving a en effet partagé sur ses réseaux sociaux un lien Amazon menant au film « Hebrews to Negroes : Wake Up Black America », sorti en 2018 et ouvertement antisémite. Réalisé par Ronald Dalton Jr, le long-métrage est adapté d’un livre éponyme datant de 2015, dans lequel il est écrit par exemple que « de nombreux juifs célèbres de haut rang » ont « admis » avoir « adoré Satan ou Lucifer ».

Le basketteur avait ensuite été attaqué de toute part, y compris par son propre club. Mais il avait trouvé le soutien de… Kanye West. Le 30 octobre, sur Instagram, le rappeur publiait une photo semblable à celle utilisée sur Twitter. Cette fois-ci, il affichait son soutien en légende : « Il y a encore des vrais ici. »

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Mais sur Twitter, il laisse planer le doute. D’autant plus que son retour sur cette plateforme intervient un jour après que son compte Instagram a été temporairement restreint pour un mois.

Empêtré dans des polémiques

Empêtré dans une polémique qui n’en finit plus depuis qu’il s’est affiché à la Fashion week avec un t-shirt « White Lives Matter », un slogan utilisé par les suprémacistes blancs, le rappeur a été lâché par plusieurs marques comme Adidas, Vogue, Gap ou Balenciaga, ce qui lui a coûté son statut de milliardaire.

NBC News a également révélé, dans un article publié hier, que six personnes ont déclaré l’avoir entendu faire l’éloge d’Adolf Hitler ou mentionner des théories de conspiration sur le peuple juif, dans le cadre du travail.

Le rappeur aurait même payé un ancien employé qui a allégué que Ye utilisait un langage antisémite. Selon NBC News, ces révélations suggèrent que Kanye West employait un tel langage depuis des années et de manière fréquente.

À lire également sur Le HuffPost :

Lire aussi