Kamila (Secret Story) de retour aux urgences : douleur indescriptible, nuit atroce... Le calvaire continue

Ce début de printemps est tout sauf reposant pour Kamila et Noré. Le couple, découvert dans la saison 11 de la téléréalité Secret Story, ont accueilli une petite fille, Adria, au mois d'avril. Un bonheur vite gâché par la Covid-19. Il y a quelques jours, Kamila révélait que tous, même les enfants Adria et Kenan, avaient contracté le virus et cumulé les symptômes. Si tous semblent aller mieux désormais, les derniers jours ont été "un peu plus compliqués" : "J'ai eu tous les symptômes possibles, a indiqué Kamila. Fièvre, courbatures, frissons, perte de goût et de l'odorat, migraines oculaires, toux, douleurs au niveau des yeux (...) Aujourd'hui, on est nous aussi guéris mais je vous jure, c'était une galère, on en a bavé quand même jusqu'à hier." Malheureusement pour elle, les galères ne faisaient que commencer.

Dans sa story Instagram (voir diaporama), la femme de Noré a indiqué qu'elle était déjà de retour aux urgences. Cette fois-ci, le virus n'est pas directement en cause même si, selon Kamila, il a joué son rôle. En étant malade, la jeune maman n'a pas pu allaiter sa fille Adria comme elle l'aurait souhaité. Elle souffrait donc depuis plusieurs jours d'un engorgement "très douloureux" : "Mon allaitement a été chamboulé. Donc hier soir, encore une soirée aux urgences... L'engorgement, je l'ai depuis 2, 3 jours. Je vous laisse imaginer la douleur pour celles qui connaissent", a-t-elle expliqué à l'écrit sur...

Lire la suite


À lire aussi

Jazz partie aux urgences en pleine nuit, elle raconte : "Tellement de douleur..."
Cecilia (Mamans & Célèbres) de retour aux urgences avec sa fille : "Une douleur inexplicable..."
Hillary (Mamans & Célèbres) hospitalisée d'urgence : nuit de calvaire et terribles douleurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles