Kailia Posey : Visage star d'internet et jeune Miss est décédée à 16 ans seulement...

Si vous n'avez jamais entendu le nom de Kailia Posey, vous n'avez sans doute sûrement pas pu passer à côté de son visage : la jeune fille de 16 ans était l'une des stars d'Internet avec sa grimace très connue, devenue un GIF (une image animée) puis un "mème" (une image utilisée dans différents contextes) sur les réseaux sociaux.

Cette tête si connue aujourd'hui date de 2009, lorsque sa mère l'avait inscrite dans l'émission de télé-réalité Toddlers & Tiaras (littéralement "bambins et couronnes"), qui montre des enfants en plein concours de beauté. La petite fille avait à l'époque tout donné pour devenir une "mini-miss", expliquant qu'elle adorait gagner de l'argent dans une expression toute aussi célèbre que sa grimace, "I like to win money !".

Star d'internet, elle n'avait que 16 ans lors de sa mort, annoncée par sa mère ce mardi 3 mai 2022 sur Facebook. Une triste nouvelle en un message absolument poignant. "Je n'ai pas les mots. Une magnifique fille est partie. Merci de respecter notre intimité dans la perte de Kailia. Mon bébé pour toujours", a-t-elle écrit, touchée, sans préciser la cause du décès de la jeune fille, qui devait s'inscrire à Miss Teen USA en février dernier, comme elle l'avait annoncé.

Alors, suicide, accident, maladie ? On devrait le savoir dans les prochains jours, en attendant, les morts d'adolescents stars d'Internet se multiplient ces derniers mois. En février, Luca Itvai, jeune tiktokeur belge...

Lire la suite


À lire aussi

"J'étais le plus jeune marié de France" : Patrick Sébastien revient sur ses noces à seulement 16 ans
"Il avait seulement 23 ans" : Diane Leyre (Miss France 2022) touchée par la mort d'un proche
The Flash : Mort à seulement 16 ans de Logan Williams, le héros jeune

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles