Kahina Bahloul : « L’inculture religieuse est dramatique »

·1 min de lecture
Kahina Bahloul, islamologue, est imam au sein de l'association La Mosquée Fatima.
Kahina Bahloul, islamologue, est imam au sein de l'association La Mosquée Fatima.

Kahina Bahloul, femme imam qui défend un islam moderne et libéral, n'est pas tendre à l'égard de sa religion. Invitée dans Le Point des idées cette semaine sur LCI, elle estime que « l'inculture religieuse est dramatique » et regrette que l'islam d'aujourd'hui soit vu au travers d'un « prisme patriarcal ». Un prisme qu'elle dénonce fermement, car il omet tout une partie de l'histoire et de la tradition de la religion. Celle concernant les femmes qui ont défendu, comme elle, un islam différent.

Y compris dans l'histoire récente. « Je n'ai pas eu de modèle de femme imam dans mon entourage. On n'en entendait pas parler? Bien qu'en Chine, par exemple, il y ait eu des imams femmes depuis le XVIIIe siècle ! Sauf qu'on n'en parle pas », explique-t-elle. L'islamologue, autrice du livre Mon islam, ma liberté aux éditions Albin Michel, s'est construite petit à petit au travers d'écrits et de courants de pensée qui l'ont amenée à découvrir le travail d'Amina Wadud, « une spécialiste de l'exégèse coranique ».

Kahina Bahloul s'est inspirée d'Amina Wadud, première femme imam

Amina Wadud « est professeure d'études islamiques à l'université aux États-Unis », précise Kahina Bahloul. « Elle a été la première femme imam à l'époque contemporaine. En 2005, elle a mené la première prière mixte à New York. »

À LIRE AUSSIKahina Bahloul, femme, imam, esprit libre

« En réalité, elle aussi prend ses arguments dans la tradition. (?) Lorsque l'on s'intéresse de plus près à la tradition mu [...] Lire la suite