Kad Merad de retour au cinéma avec "Un triomphe", "un film qui donne de l'espoir"

·2 min de lecture
Kad Merad sur le plateau de BFMTV le 31 août 2021 - BFMTV
Kad Merad sur le plateau de BFMTV le 31 août 2021 - BFMTV

Kad Merad est de retour ce mercredi 1er septembre au cinéma avec la comédie feel good Un Triomphe, qui faisait partie de la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020 et a reçu le prix du cinéma européen de la meilleure comédie.

Inspiré d'une histoire vraie survenue en 1985 en Suède, Un triomphe raconte l'histoire d'un acteur en galère qui accepte pour boucler ses fins de mois d’animer un atelier théâtre en prison. Surpris par les talents de comédien des détenus, il se met en tête de monter avec eux une pièce sur la scène d’un vrai théâtre.

https://www.youtube.com/embed/QbzPC5gFyy0?rel=0"On a tourné plus d'une semaine dans la prison de Meaux, ce qui est exceptionnel", explique Kad Merad sur le plateau de Bruce Toussaint. "Faire entrer plus de cinquante personnes dans une prison qui compte 900 détenus, c'est un exploit. Ca donne au film toute sa vérité et tout son réalisme."

"Ils jouent faux, mais ils sont dans le vrai", lance le personnage de Kad Merad dans le film. Une phrase clef de cette comédie qui fait du bien selon l'acteur: "Ce n'est pas qu'ils jouent faux, c'est qu'ils ne réfléchissent pas. Ils ont la spontanéité que nous, les acteurs, avons perdu. Ces détenus vont sortir un instant de leur cellule pour aller s'évader en quelque sorte. C'est vraiment une évasion culturelle."

"C'est un film qui donne de l'espoir"

Le personnage de Kad Merad va peu à peu nouer une réelle complicité avec les détenus. "Cet acteur que j'incarne va simplement voir des acteurs en eux. On se doute qu'ils ont fait de grosses conneries. Mais ce n'est pas le sujet du film. On n'est pas là pour juger. Ils l'ont déjà été une première fois." Pour lui, Un triomphe porte un message d'espoir:

"On montre l'importance de la culture dans ce milieu-là. La culture peut apporter pour une certaine catégorie de personnes une certaine évasion, une autre vision de soi-même. Quand ils se retrouvent à faire rire leurs camarades, ils se rendent compte qu'ils ont autre chose que ce pourquoi ils sont là. Ca donne beaucoup d'espoir. C'est un film sur la solidarité, la transmission, la liberté."

"Ce qui se passe dans le film se passe déjà en prison", insiste Kad Merad. "Il y a déjà des ateliers, des gens qui vont visiter les prisons, qui vont monter des spectacles. J'ai déjà fait des projections de films en prison. C'est réel."

Kad Merad espère que son film, qui a séduit les critiques, rencontrera un triomphe en salle: "Je me dis que les gens ont vraiment envie de sortir, de voir de belles histoires, quelque chose qui les sort de l'ordinaire. Je crois que le film fait partie de ces films qui font du bien."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles