Kaboul et les taliban conviennent d'accélérer leurs pourparlers

·1 min de lecture
KABOUL ET LES TALIBAN CONVIENNENT D'ACCÉLÉRER LEURS POURPARLERS

MOSCOU (Reuters) - Le gouvernement afghan et les taliban sont convenus vendredi d'accélérer leurs pourparlers de paix, lors d'une réunion à Moscou organisée dans le sillage de la conférence internationale sur l'Afghanistan, a déclaré un haut responsable afghan.

Lors de la conférence, jeudi, les États-Unis, la Russie, la Chine et le Pakistan ont sommé les taliban et l'Afghanistan de parvenir à un cessez-le-feu immédiat.

"Nous avons exprimé notre volonté d'accélérer le processus (de paix)" a déclaré Abdullah Abdullah, président du Haut conseil afghan pour la réconciliation nationale. "Eux (les taliban) aussi."

Abdullah Abdullah a ajouté que les deux parties n'avaient débattu d'aucune question en particulier lors de leur réunion dans la capitale russe.

Au terme de la conférence de Moscou, les Etats impliqués ont publié une déclaration commune appelant les partis afghans à conclure un accord de paix et à freiner les violences, et les taliban à ne pas lancer d'offensives au printemps.

La réunion avait pour principal objet de relancer les négociations entamées en septembre à Doha, au Qatar, entre le gouvernement de Kaboul et les taliban, qui piétinent.

Les Etats-Unis et les insurgés afghans ont signé en février 2020 à Doha, sous la présidence de Donald Trump, un accord devant ouvrir la voie au retrait des troupes américaines d'Afghanistan, parallèlement aux négociations de paix.

L'administration de Joe Biden a repoussé au 1er mai la date de retrait des troupes américaines tout en procédant à un réexamen des accords passés par son prédécesseur.

(Maria Kiselyova, Andrew Osborn et Hameed Farzad, version française Lucinda Langlands-Perry à Gdansk, édité par Jean-Stéphane Brosse)