"Kaamelott - Deuxième Volet": le teasing énigmatique d'Alexandre Astier

·2 min de lecture
Alexandre Astier dans
Alexandre Astier dans

Alexandre Astier prépare bien la suite de Kaamelott - Premier Volet. L'acteur-réalisateur a confirmé lundi soir sur le plateau de Quotidien que sa saga d'heroic fantasy à succès allait se poursuivre avec un second volet. Fidèle à son habitude, il reste très mystérieux sur ce futur film. "Peut-être que le deux, ce ne sera pas vraiment un seul deux, ou un truc comme ça", a-t-il lâché à Yann Barthès. "Je vais aller là où je peux aller, c'est-à-dire en surprenant."

Alexandre Astier avait raconté à BFMTV au moment de la sortie vouloir réaliser un deuxième volet plus heroic fantasy que le premier: "Il faudrait, oui. En tout cas, c’est le but du jeu de la trilogie - de faire évoluer la saga dans quelque chose de plus en plus puissant, de plus en plus en visuel [...] Il y a une volonté que la geste arthurienne, la mienne, se poursuive dans une heroic fantasy de plus en marquée."

"Les chiffres, ce n'est pas très sensuel"

Avec près de 2,4 millions d'entrées, le film est le plus grand succès de l'année, et de plus grand succès du box-office depuis le début de la pandémie. "Le truc d'un succès d'un film de cinéma, c'est que c'est le seul moment où j'ai rien fichu", réagit Astier sur le plateau de Quotidien. "Je mettais du chlore dans la piscine. J'avais mon épuisette. C'est pas très sensuel: ce sont des chiffres. Ce n'est pas comme au théâtre, où les gens sont là."

Ecrit, produit et réalisé par Alexandre Astier, Kaamelott - Premier Volet se déroule dix ans après les événements racontés dans la série. On y retrouve un Arthur dépressif, refusant de retrouver son trône désormais détenu par Lancelot. De prestigieuses guest-stars comme Sting, Clovis Cornillac et Guillaume Gallienne donnent la réplique aux héros de la série. Le film sortira en DVD et Blu-ray le 24 novembre prochain.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles