Justine Vayrac : ce qui a fait basculer le meurtrier présumé vers des aveux

Cela fait dix jours que la jeune Justine Vayrac a été tuée. Un meurtre sordide, qu'a reconnu Lucas L. cet homme, ouvrier agricole. En effet, lors de sa garde à vue, il a avoué avoir tué la jeune maman et s'être débarrassé du corps. Et il semblerait que le principal suspect de cette affaire ait commencé à travailler son alibi, quelques heures après son passage à l'acte. Selon France Info, Lucas L. a adressé des messages sur le compte Instagram de Justine, indiquant que l'on s'inquiète sur son sort. Pire encore, il indiquera à Théo, un ami de la jeune femme, qu'il n'a plus de nouvelle de Justine et que cette dernière est partie avec un autre copain.

Après s'être débarrassé du corps, Lucas L. aurait nettoyé sa chambre, sa voiture et aurait même ramené une autre jeune femme chez lui. Cette dernière lui aurait d'ailleurs confié son étonnement face à la sonnerie d'un téléphone portable qui ne cessait de se faire entendre. Ce téléphone, c'est celui de Justine. Lui dira qu'il s'agit de son portable professionnel. Après avoir commis l'irréparable, Lucas L. ira suivre un match de football et partagera un repas en famille. Interrogé par deux fois comme simple témoin dans cette disparition, il finira par être considéré comme principal suspect.

Le profil glaçant du suspect

Placé en garde à vue, "acculé, il finit par avouer, brièvement, d'abord un viol avant de se rétracter, puis le meurtre mais a minima. Un garçon qui, durant l'interrogatoire, oscille (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Je suis célibataire depuis 30 ans
Elle discute en visio avec son petit ami et assiste à l'inconcevable en direct
Coup de théâtre 48 ans après la découvert d'une femme morte, les mains coupées
Un alpiniste fait par le plus grand des hasards une découverte bouleversante
Mister France Picardie meurt tragiquement à l'âge de 25 ans