Justine Dupont, sans vague à l'âme

Libération.fr

La jeune surfeuse disputera les championnats du monde au Portugal, en avril, et à Biarritz en mai.

Elle a commencé le surf à 11 ans, avec son frère et son père, quelque chose «autour du partage et de la liberté», selon elle. «J’aime beaucoup ça. La glisse, les sensations en continu, toute la journée dans l’eau. Je n’avais qu’une envie, c’était d’y aller». L’hiver, quand l’eau était trop froide ses parents la freinaient. A 14 ans, elle se lance dans ses premières compétitions. Justine Dupont, 25 ans aujourd’hui, ne tarde pas à marquer son empreinte: elle termine seconde au championnat du monde de Longboard à Biarritz, en 2007. Les sponsors se pressent, étonnés par une championne si jeune. Jusqu’au bac, Justine considère le surf comme un hobby. Peu de filles en vivent alors. En novembre dernier, au premier championnat du monde féminin à Hawaï, elle prit la seconde place.

Elle apprécie surfer les petites vagues, où il faut de la technique et savoir manœuvrer, mais est connue pour en prendre de gigantesques, des déferlantes de trente mètres, où le but est «de prendre une ligne, un chemin avant qu’elle ne t’engloutisse». Elle sait pour cela rester sous l’eau longtemps, s’entraîne beaucoup à l’apnée. Cela lui arrive de prendre le bouillon, mais elle s’en sort alors en étant «le plus calme possible», car elle sait le risque qu’il y a à se retrouver inconsciente, ou de s’assommer avec la planche.

«C’est l’océan qui choisit»

La peur. Elle est là. Elle en évalue la portée: «si j’ai trop peur, je n’y vais pas, si je n’ai pas assez peur, c’est que je n’ai pas une bonne conscience des choses». Pour elle, cette peur est un guide. «Est-ce que je vais trop loin, pas assez?». Heureusement, à côté d’elle, il y a son équipier, et petit ami Fred David, qui, surfeur lui aussi, la conseille. Justine dit avoir fait le tour des vagues moyennes. Ce sont les plus grosses qui l’attirent désormais. «Je sens que j’ai envie d’aller plus loin», dit-elle.

Elle est très présente sur les réseaux (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Silk Way: en Chine, le rallye sous haute sécurité face au risque d’attentat
Tennis: Federer remonte à la 3e place à l’ATP, Tsonga sort du top 10
Tour de France: Bardet déplore les huées contre Froome
Garcia: Marseille saura «être patient» pour recruter un attaquant
Tennis: Pliskova prend les rênes du classement WTA pour la 1ère fois

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages