Justin Trudeau chante "Bohemian Rhapsody" avant les funérailles de la reine et fait polémique

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d'une session plénière  du Parlement européen à Bruxelles, le 23 mars 2022 - JOHN THYS © 2019 AFP
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d'une session plénière du Parlement européen à Bruxelles, le 23 mars 2022 - JOHN THYS © 2019 AFP

Du Queen avant les funérailles de la reine. Une vidéo montrant le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, chantant "Bohemian Rhapsody", du groupe Queen, samedi soir, soit deux jours avant les funérailles de la reine Elizabeth II, fait polémique au Canada.

On y voit le Premier ministre entonner la célèbre chanson, accompagné par le pianiste et chanteur Gregory Charles.

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, est arrivé à Londres dès vendredi, afin d'assister aux funérailles de la reine Elizabeth II ce lundi. Il était accompagné d'une délégation de près de 20 personnes, parmi lesquelles des responsables politiques canadiens, mais aussi des personnalités issues du monde du spectacle comme l'actrice Sandra Oh ou le pianiste Gregory Charles.

Ce dernier a confirmé au journal canadien The Globe and Mail avoir animé la soirée de samedi pour les membres de la délégation, à leur hôtel: "Tout le monde a chanté avec moi pendant deux heures", a-t-il déclaré.

Le pianiste a ajouté que la soirée lui avait rappelé les funérailles des Caraïbes - son père en est originaire - "mêlant des moments de respect à l'ambiance sombre à des moments de célébration de la vie et de partage d'histoires".

Tout le monde ne voit pas les choses de la même manière. Plusieurs internautes ont dénoncé des agissements "honteux", estimant que l'attitude du Premier ministre n'était pas appropriée dans un contexte de deuil. D'autres ont pris la défense de Justin Trudeau, considérant que "nous faisons tous notre deuil de notre manière" ou que la scène "montre à quel point il est humain".

Un hommage à la reine

Un porte-parole de Justin Trudeau a déclaré à la BBC que ce rassemblement visait à "rendre hommage à la vie et aux services de Sa Majesté".

Le porte-parole a souligné que "le Premier ministre a pris part à diverses activités pour rendre hommage à la Reine".

Le Canada est une monarchie constitutionnelle, qui reconnaît le souverain britannique comme son chef de l'État. Elizabeth II avait été proclamée reine du Canada en 1953, devenant la première monarque à détenir ce titre séparément de son rôle de reine du Royaume-Uni et d'autre royaumes du Commonwealth.

Alors que des débats pourraient surgir sur un changement de régime politique au Canada, à la suite du décès d'Elizabeth II, Justin Trudeau a assuré lundi à la BBC que ce n'était pas le sujet qui "préoccupe principalement les Canadiens actuellement".

Article original publié sur BFMTV.com