Justin Bieber et l’affaire du paparazzi : c’est Charlie Sheen qui va payer !

L’acteur Charlie Sheen a annoncé qu’il financerait les funérailles de Chris Guerra, le paparazzi qui s’était tué en voulant prendre une photo de Justin Bieber. Ce dernier préfère se concentrer sur son prochain album.

Charlie Sheen vient de signer un chèque de 12 000 dollars pour couvrir les dépenses de l'enterrement de Chris Guerra, mort en essayant de prendre une photo de Justin Bieber. Le paparazzi, qui était âgé de 29 ans, a été renversé par une voiture le jour du Nouvel An, alors qu'il tentait de prendre un cliché du chanteur au volant de sa Ferrari.

Selon le site TMZ, l'enterrement devrait avoir lieu le 11 janvier. Charlie Sheen a été vivement ému par cette histoire: "Un accident tragique comme celui-là efface toute barrière entre le photographe et son sujet. C'est un moment dramatique qui nous force à être humain et à tout faire pour que cela ne se reproduise plus à l'avenir. En tant que parents, nous ne sommes pas supposés enterrer nos enfants. Mes plus sincères condoléances à la famille".

En fait, l’acteur, récemment recasé, serait proche d'un ami du photographe. Voilà pourquoi il s’est senti concerné. Il aurait décidé de payer les funérailles lorsqu'il a découvert que la famille du défunt n'avait pas les moyens.

Justin Bieber quant à lui, n'a fait aucune déclaration sur le sujet. Depuis plusieurs jours, il est le centre d'attention de nombreux médias. Le chanteur a notamment été photographié dans sa chambre d’hôtel, consommant ce qui semblait être du cannabis.

Il sortira le 29 janvier prochain, un album acoustique, et compte bien s'expliquer, en chanson, sur ces récents clichés, comme il le dit sur Twitter: "Je suis impatient! #20Jours à attendre avant mon album acoustique. Je vous ferai savoir ce que je ressens, ce qui se passe dans ma vie, plutôt que toutes ces rumeurs. J'imagine que vous souhaitez tous que je donne ma version des faits".

Coralie (...) Lire la suite sur CloserMag.fr

Elton John est papa pour la seconde fois
Kate Middleton : pour elle, la reine change les règles
Bref, j'ai été élu la personnalité de l'année 2012

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.