Justin Bieber : sa Ferrari encore sous les projecteurs !

Début janvier, la Ferrari de Justin Bieber avait fait la Une des journaux: un photographe s’était tué en la pourchassant. Aujourd’hui, c’est pour une toute autre raison que la police a du immobiliser le véhicule.

La voiture de Justin Bieber est de nouveau sous les projecteurs. Après l’incident du mois de janvier, qui a coûté la vie à un photographe, la Ferrari du chanteur a été immobilisée par les forces de l’ordre dans la nuit de jeudi à vendredi. Mais que les fans de Justin se rassurent: ce n’est pas lui qui était derrière le volant.

C’est son ami Lil Ze qui a été arrêté car il conduisait sans permis de conduire. Ce n’est pas la première fois que Lil Ze emprunte la Ferrari blanche à son ami et Justin semble plutôt généreux de ce côté-là. Au début du mois de janvier, c’est le rappeur Lil Twist qui empruntait le véhicule. Il lui avait d'ailleurs rendu assez amoché à la suite de plusieurs accrochages.

Les mauvaises fréquentations de Justin Bieber alimentent la presse depuis plusieurs semaines. Il faut dire aussi que son comportement s’est sérieusement dégradé: marijuana, mains baladeuses… Justin n’en fait qu’à sa tête! Maisle chanteur, qui a déclaré récemment ne pas se sentir "très heureux" vit une rupture douloureuse avec la chanteuse Selena Gomez, qu’il avait rencontrée deux ans auparavant.

Mais les fans de Justin préfèrent se concentrer sur sa musique. Le 29 janvier, le chanteur a dévoilé une version acoustique de son album "Believe", et il continue sa tournée.

Michel Serra

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Koh-Lanta Malaisie : Ugo vainqueur, TF1 aussi
Jennifer Lawrence : Mes seins ne font pas la même taille
Expert Closer : Comment parfaitement ôter son mascara ?

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.