Justice : des victimes d'influenceurs portent plainte pour escroquerie et abus de confiance

© LOIC VENANCE / AFP

Une action collective en justice a été engagée par des dizaines de personnes estimant avoir été arnaquées en investissant dans des produits financiers vantés par de célèbres influenceurs , dont le couple Marc et Nadé Blata, installé à Dubaï, a annoncé lundi l'avocat des plaignants. Deux plaintes collectives réunissant 88 plaintes conjointes, notamment pour "escroquerie" et "abus de confiance" ont été déposées vendredi auprès de la procureure de Paris, a indiqué l'avocat Alexandre Dacos lors d'une conférence de presse.

>> LIRE AUSSI«On n'a pas le droit à l'erreur» : travail, pression... Quelle vie mènent les influenceurs ?

Ces plaintes ont été déposées "contre X" mais visent en premier lieu les pratiques du couple d'influenceurs Marc et Nadé Blata "et le réseau qui leur permet de ne pas agir seuls", a-t-il expliqué. Contactés par l'AFP, Marc et Nadé Blata n'ont pas répondu immédiatement.

Préjudice total estimé à 6,3 millions d'euros

Ces plaintes font suite à la mise en vente et la promotion par le couple de deux produits financiers, la NFT "Animoon" et le canal de trading "Blatagang", dans lesquels ont investi des milliers de leurs abonnés, sans en voir les gains promis, selon l'avocat. Pour la première, il s'agit d'une NFT, donc d'une œuvre d'art virtuelle et pour la seconde d'un canal Telegram incitant au "copy trading", via des plateformes d'investissements qui proposent d'imiter les achats des traders professionnels pour espérer s'enrichir facilement.

Selon Me Dac...


Lire la suite sur Europe1