Justice. Procès pour corruption : Nétanyahou négocie un accord avec le parquet israélien

·1 min de lecture

Selon la presse israélienne, l’ancien Premier ministre Benyamin Nétanyahou, poursuivi pour corruption, négocierait avec le parquet général un accord susceptible de lui éviter la prison, au risque de précipiter son retrait de la vie politique.

“On s’attendait à ce que les procédures traînent pendant des années”, observe The Guardian. Mais avec le départ du procureur général Avichaï Mendelblit à la fin du mois, “et un successeur pour qui l’affaire Nétanyahou ne sera probablement pas une priorité, il semble que les avocats de l’ancien Premier ministre aient décidé que c’était le moment où jamais de trouver un accord”, écrit le quotidien britannique.

Nétanyahou, aujourd’hui leader de l’opposition, avait été chassé du pouvoir en juin 2021 après 12 années consécutives à la tête du gouvernement. Son procès pour corruption, abus de confiance et fraude, a commencé à l’automne dernier et pourrait lui valoir jusqu’à 10 ans de prison en cas de condamnation.

Selon la presse israélienne, Nétanyahou serait prêt à plaider coupable pour deux chefs d’accusation d’abus de confiance, en échange d’une peine de prison avec sursis et de quelques mois de prison ferme commués en travaux d’intérêt général.

Mais les négociations butent encore sur une exigence du procureur Mendelblit : la reconnaissance par l’ancien Premier ministre de sa “faute morale” – un aveu qui pourrait priver Nétanyahou, 72 ans, de tout poste officiel pendant 7 ans, et reviendrait à signer la fin de sa carrière politique.

“Revirement brutal”

Un tel aveu de culpabilité constituerait “un revirement brutal” pour l’ancien Premier ministre, “qui affirme depuis des années que les accusations portées contre lui” sont le résultat d’une “chasse aux sorcières” lancée par les autorités judiciaires, remarque le Wall Street Journal.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles