Justice : ouverture du procès de l’attentat du Thalys

Le 21 août 2015, un attentat était déjoué dans le Thalys. Le principal accusé avait été neutralisé par des passagers du train, notamment trois militaires américains, présents et considérés comme des héros. L’assaillant est dans le box des accusés, lundi 16 novembre. Sophie Neumayer, en direct lundi midi de la cour d’assises de Paris, explique : "L’assaillant compte s’adresser directement aux victimes au cours de ce procès, d'après son avocate." Un geste minimisé pendant l’instruction "Quant à son geste, il l’a minimisé au cours de l’instruction, et a assuré qu’il ne comptait plus passer à l’acte au moment où il a pénétré ans le wagon. Une version qui sera confrontée à celle des trois Américains, qui l’ont maîtrisé, et à celle de Marc Mougalian, un professeur d’anglais touché d’une balle dans le dos", a poursuivi la journaliste de France Télévisions. Plus globalement, le sujet des attentats organisés en France et en Belgique par le groupe État islamique sera abordé.