Justice : vers l'ouverture d'une enquête contre Éric Dupond-Moretti

Vendredi 8 janvier, la cour de justice de la République a jugé recevables deux plaintes qui visent Éric Dupond-Moretti. "Trois syndicats de magistrats et l'association Anticor accusent le garde des Sceaux d'utiliser sa fonction pour se venger de plusieurs magistrats, et plus particulièrement ceux qui ont épluché ses relevés téléphoniques en marge de l'affaire Paul Bismuth. Le parquet national financier [PNF] cherchait alors à identifier la taupe qui avait prévenu Nicolas Sarkozy et son avocat, Thierry Herzog", rapporte la journaliste de France Télévisions Sophie Neumayer. Information judiciaire pour "prise illégale d'intérêts" "Éric Dupond-Moretti avait d'abord déposé plainte, qu'il avait ensuite retirée à son arrivée place Vendôme. Mais, en septembre dernier, il a ordonné une enquête administrative, étape préalable à des poursuites disciplinaires contre trois magistrats du PNF. Ce vendredi soir, la cour de justice de la République estime qu'il y a matière à ouvrir une information judiciaire pour "'prise illégale d'intérêts'", ajoute Sophie Neumayer.