États-Unis : la justice de l'État de Géorgie suspend la procédure pénale contre Donald Trump

Il n'y aura vraisemblablement pas de procès pénal contre Donald Trump en Géorgie avant la présidentielle américaine. La cour d'appel de cet État, qui doit étudier la demande de dessaisissement de la procureure dans ce dossier où l'ancien président est accusé d'avoir tenté d'inverser les résultats de la présidentielle 2020, a en effet fixé mercredi son audience au 4 octobre, à un mois du scrutin, et sa décision n'est pas attendue avant 2025.

La cour d'appel de l'État de Géorgie a suspendu, mercredi 5 juin, la procédure pénale contre Donald Trump et ses 14 coprévenus pour tentatives illégales d'inverser les résultats de l'élection présidentielle américaine de 2020 jusqu'à ce qu'elle ait statué sur leur demande de dessaisissement de la procureure.

Cette décision renvoie de facto à l'année prochaine la tenue d'un procès dans ce dossier, pour lequel aucune date n'avait encore été fixée.

Le juge à ce procès, Scott McAfee, avait rejeté en mars la demande de dessaisissement de la procureure Fani Willis tout en exigeant une réorganisation de son équipe. Les accusés avaient fait appel. La cour d'appel de l'État a fixé son audience sur cette affaire au 4 octobre, sa décision n'étant pas attendue avant 2025.

Le juge McAfee avait conclu qu'il n'existait pas suffisamment de preuves d'un "conflit d'intérêts" lié à la relation intime de la procureure avec un enquêteur qu'elle avait engagé dans cette affaire, Nathan Wade.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Après sa condamnation pénale, Donald Trump annonce qu'il va "faire appel de cette arnaque"
Donald Trump reconnu coupable : ce qu'il va se passer pour l'ancien président américain
Présidentielle 2020 : Donald Trump plaide non coupable de tentative de manipulation en Géorgie