Justice internationale: verdict attendu contre l’ex-patron de la police islamique de Tombouctou

La Cour pénale internationale (CPI) s’apprête à prononcer, ce 26 juin 2024, son verdict contre Abdoul Aziz al-Hassan. L’ex-patron de la police islamique de Tombouctou lors de l’occupation du Nord-Mali par les groupes jihadistes répond de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Les juges diront notamment quelle était sa place dans la hiérarchie de l’occupation.

De notre correspondante à La Haye,

Abdoul Aziz al-Hassan était-il « un petit poisson dans une situation impossible », comme l’a affirmé son avocate tout au long des quatre ans de procès, ou « une pièce importante du système global de persécution » mis en place lors de l’occupation de Tombouctou au Mali par des groupes jihadistes entre le 1er avril 2012 et le 28 janvier 2013 ? Les juges rendront leur verdict contre l’ex-chef de la police islamique (Hesbah) de la ville le 26 juin et diront sans doute quelle aura été la place d’Abdelaziz al-Hassan dans la hiérarchie de l’occupation.

L’ex-patron de la politique islamique de « la ville aux 333 saints » est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre pour des faits de torture, traitement cruel, atteinte à la dignité de la personne, viol, esclavage sexuel, mariages forcés, condamnation sans jugement, persécutions, autres actes inhumains et attaque contre des biens protégés.

2 196 victimes représentées


Lire la suite sur RFI